Edmond de Rothschild (Suisse): résultats du 1er semestre

Communiqué, Edmond de Rothschild

2 minutes de lecture

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. finalise son retrait de la cote et annonce ses résultats du 1er semestre 2019.

Conformément aux annonces du 13 mars 2019, les actions Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. ont été radiées de la cotation le 27 août dernier et le transfert de 100% du capital de l’entité française à Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. a été réalisé.

Au 30 juin 2019, les avoirs sous gestion s’inscrivent en légère hausse à CHF 130 milliards et le bénéfice net atteint CHF 40 millions.

La solidité financière de la Banque reste de premier ordre, avec un ratio de solvabilité de près de 26%.

UN PREMIER SEMESTRE 20191 SOUS LE SIGNE DE LA CONSOLIDATION

Les résultats publiés ce jour concernent Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. hors apport de Edmond de Rothschild France. Au 30 juin 2019, les avoirs de la clientèle s’inscrivent en légère hausse (+2%) et atteignent CHF 130 milliards contre CHF 128 milliards au 31 décembre 2018, portés par la reprise des marchés et la progression des avoirs en gestion d’actifs, notamment dans l’activité d’administration de fonds et les gammes de private equity et immobilier.

Par ailleurs, la qualité des gestions a été récompensée au premier semestre 2019:

  • Le fonds Edmond de Rothschild Fund Emerging Credit a été primé par Thomson Reuters Lipper Fund Awards 2019 en tant que meilleur fonds sur 3 ans et 5 ans dans la catégorie «Dette Corporate Emergente» en Europe, France, Suisse, Autriche, Royaume-Uni, Allemagne et Pays-Bas.
  • Citywire Selector a nommé Stéphane Mayor, Gérant du fonds EdR Fund Emerging Credit, parmi les meilleurs gérants lors de l’édition 2019 du classement «Euro Stars» (10ème place du classement annuel parmi plus de 16.000 gérants toutes classes d’actifs confondues).
  • Deux investissements réalisés par le premier fonds de dette junior d’infrastructure ont par ailleurs été primés lors de la soirée «Infrastructure Journal Global Awards» à Londres, l’une des publications les plus reconnues à l’échelle internationale.

Le résultat d’exploitation s’établit à CHF 69 millions, en baisse de 9% comparativement au 30 juin 2018. Cette tendance est toutefois à relativiser car le résultat d’exploitation s’inscrit en progression par rapport au second semestre 2018 (CHF 44 millions) grâce à l’évolution de l'offre en banque privée, à la progression des encours ainsi qu’aux activités de crédit et de bilan. Dans le même temps, les charges d’exploitation ont été maitrisées grâce à la croissance ciblée de nos activités.

Le bénéfice net consolidé atteint CHF 40,5 millions au premier semestre 2019, contre CHF 44 millions au 30 juin 2018, hors opération de Sale & Lease back qui avait eu un effet très favorable sur le résultat du premier semestre 2018.

UN BILAN SOLIDE

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. continue de bénéficier d’un bilan solide de premier ordre. Associé à une gestion conservatrice du risque, ce bilan permet d’afficher un ratio de solvabilité de 25,8% à fin juin 2019, largement au-dessus du minimum légal (12%), reflétant un excédent de fonds propres de près de CHF 550 millions.

Vincent Taupin, Directeur général de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A., a déclaré : «compte tenu du contexte économique et géopolitique et de la volatilité des marchés, la prudence reste de mise pour le reste de l’année. Nous continuerons à nous adapter à cet environnement changeant en poursuivant la modernisation de notre offre et en renforçant encore les synergies entre nos métiers».

UN GROUPE À CAPITAL 100% FAMILIAL

Par ailleurs, le premier semestre 2019 a été marqué par la réalisation d’opérations structurantes ayant pour objectif de permettre à terme à Edmond de Rothschild de redevenir un groupe à capital 100% familial.

Le retrait de la cote de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. est devenu effectif le 27 août 2019, à la suite du dernier jour de négoce intervenu le 26 août. Le capital-actions de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. sera détenu à 100% par Edmond de Rothschild Holding SA à l’issue de l'ultime opération, à savoir la demande en annulation de toutes les actions au porteur restant détenues par le public en contrepartie du versement aux actionnaires concernés d'une indemnité en espèces égale au prix de l'offre publique d'acquisition, procédure dite de squeeze-out qui a été initiée par Edmond de Rothschild Holding SA. Cette opération dure généralement de 5 à 6 mois.

Dans le même temps, 100% de la participation de Edmond de Rothschild (France) a été transféré à Edmond de Rothschild (Suisse) S.A., simplifiant ainsi la structure juridique du groupe.

Ariane de Rothschild, Présidente du Conseil d’Administration de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. a déclaré : «Véritable gage de notre engagement et de notre confiance dans le Groupe, la reprise de 100 % du capital par notre famille constitue une étape importante du développement de Edmond de Rothschild. Nous nous sommes transformés en profondeur ces dernières années pour constituer un groupe bancaire solide, bénéficiant d’une vision claire sur le long terme. Nous sommes désormais en ordre de marche pour accélérer notre développement commercial dans nos deux grands métiers et saisir des opportunités de croissance externe».