Sika finalise la reprise du français Parex

AWP

1 minutes de lecture

L’opération permet au chimiste de la construction zougois d’espérer dépasser les 8 milliards de francs de chiffre d’affaires pour l’exercice en cours.

Le groupe Sika a finalisé l’acquisition du producteur de mortier français Parex, annoncée en janvier dernier. L’opération permet au chimiste de la construction zougois d’étoffer son offre dans le marché de la finition, et d’espérer dépasser les 8 milliards de francs de chiffre d’affaires pour l’exercice en cours.

«Avec cette acquisition, nous réunissons deux entreprises robustes», assure Paul Schuler, directeur général (CEO) de Sika, cité jeudi soir dans un communiqué. Selon lui, les activités de Parex et de Sika offrent une excellente plateforme de croissance pour les deux groupes.

La planification de l’intégration bat son plein, et les visites sur place ont confirmé le bien-fondé de ce rapprochement, a ajouté le patron du groupe sis à Baar.

Le 8 janvier, Sika avait annoncé l’acquisition de Parex pour 2,5 milliards de francs dans la foulée de ses résultats 2018, qui avaient vu le groupe franchir pour la première fois la barre des 7 milliards de francs de chiffre d’affaires.