La chronique des marchés de Vontobel au 15 janvier

Jean Frédéric Nussbaumer, Vontobel

3 minutes de lecture

Nasdaq -0,24%, SPX -0,15%, Dow +0,11%, Russell +0,37%, SOX +0,20%, Eurostoxx -0,13%, SMI +0,31%.

Wall Street teste de nouveaux records en séance mais ne les tient pas à la cloche, ça manque d’oxygène là-haut. Ce d’autant plus qu’une information de l’agence Bloomberg vient jeter un froid, qui indique que l'accord qui doit être signé aujourd’hui entre Washington et Pékin ne prévoit pas de nouvelles baisses des droits de douane avant l'élection américaine du 3 novembre prochain. Ensuite, leur levée sera conditionnée au respect par la Chine de ses engagements dans le cadre de l'accord de Phase 1. Ainsi, il serait prévu qu'au plus tard 10 mois après la signature de l'accord, les Etats-Unis fassent le point sur les progrès effectués et décident de réduire ou non les droits de douane qui affectent encore plus de 360 milliards de dollars de biens chinois importés. Ceci dit, comment blâmer Donald Trump de vouloir conserver ce puissant levier dans l’optique des négociations à venir?

L’indice Dow Jones parvient à grappiller quelques points en clôture mais reste sous la barre des 29'000 points. Le Nasdaq100 (NDX) recule mais ne parvient pas à empêcher l’indice SOX des semi-conducteurs de progresser encore un peu plus vers le nord et d’atteindre un nouveau record historique en fin de séance. Les transports sont portés par Delta Airlines et ses résultats, l’indice TRAN réalise un nouveau record historique à la cloche. On observe par ailleurs un retour des investisseurs dans le secteur pharmaceutique, probablement au détriment de valeurs technologiques (ex semis). Il faut (re)dire que de nombreux indices envoient ou ont envoyé des signaux de vente, un peu partout autour du globe. Au-delà des principaux indices US, ce phénomène s’est désormais propagé à Hong Kong et Shanghai. D’ailleurs hier ce sont Apple et Amazon qui en font les frais, les deux titres ayant envoyé un signal de vente (Tom Demark 13 Buy exhaustion). Alibaba et Tencent sont dans la même configuration. J’observe de plus que l’indice Equity Risk de Morgan Stanley envoie un signal d’alarme ce qui constitue d’habitude un moment charnière pour le marché des actions, un «turning point». Le sentiment tourne doucement, le rendement de l’emprunt US à 10 ans perd 5 ticks et revient à 1,80%, l’or remonte à 1551 dollars par once, le pétrole est englué à 58 dollars le baril et le Bitcoin ne cesse de grimper, de 8% hier à 8640 dollars. Et notre franc suisse se renforce encore un peu, à 1,0769 contre euros ce matin…Le dollar en revanche reste inchangé contre euro, à 1,1130.

L'inflation est ressortie plus faible que prévu aux Etats-Unis en décembre. L'indice des prix à la consommation, publié hier a augmenté de 0,2% par rapport à novembre contre un consensus de +0,3%. Le 'CPI' américain a grimpé de 2,3% en glissement annuel. Hors alimentaire et énergie, éléments volatils, le CPI a augmenté de +0,1% par rapport au mois antérieur et de +2,3% en comparaison de l'an dernier (consensus respectifs de +0,2% et +2,3%).

Au chapitre des résultats de sociétés, cela commence bien pour JP Morgan, Citigroup et Delta Airlines. En revanche Wells Fargo déçoit et abandonne 5,35% sur la séance.

JPM (+1,17%) annonce pour son Q4 un bénéfice net de 8,52 milliards de dollars soit 2,57 dollars par action, contre 7,07 et 1,98 dollar par titre un an plus tôt. Le consensus est aisément dépassé, le groupe bénéficiant sur la période de solides activités consommateurs et d'une relative stabilisation économique. CITIGROUP (+1,5%) publie un bénéfice net Q4 (+15%) avec la hausse des revenus de cartes de crédit et de trading. Le bénéfice net trimestriel ressort à 4,98 milliards de dollars soit 2,15 dollars par titre, contre 4,31 milliards de dollars et 1,64 dollar par titre un an plus tôt. Le consensus était de 1,81 dollar de bpa. WELLS FARGO (-5,3%) publie un résultat net Q4 de 2,55 milliards de dollars soit 60 cents par action, contre 5,71 milliards de dollars et 1,21 dollar par titre un an plus tôt. Sur ce trimestre, le consensus était de 1,12 dollar de bpa mais n'est pas immédiatement comparable. La banque a réalisé sur le trimestre des revenus totalisant 19,9 milliards de dollars, contre 21 milliards un an auparavant et 20,1 milliards de consensus de marché. «Wells Fargo est une superbe et importante franchise qui a fait de sérieuses erreurs, et mon mandat consiste à mettre en œuvre les changements fondamentaux nécessaires afin de regagner la pleine confiance et le respect de l'ensemble des parties prenantes», indique le CEO du groupe. DELTA AIRLINES (+3,3%) publie des revenus au Q4 19 supérieurs aux attentes des analystes. La compagnie a enregistré sur les trois mois clos fin décembre un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars pour des revenus opérationnels de 11,44 milliards de dollars contre 10,74 milliards un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 1,7 dollar contre 1,3 dollar de consensus.

American Airlines prévoit de reprendre des vols commerciaux avec le 737 MAX de Boeing le 4 juin, sur la base des «dernières indications» fournies par les différents protagonistes. Amazon a de nouveau autorisé les entreprises tierces de son site à utiliser les services de Fedex pour les abonnés du service Prime, après avoir considéré que le logisticien avait amélioré la qualité de son service. Pinterest repasse devant Snapchat (Snap) aux États-Unis pour prendre la troisième place du podium des réseaux sociaux, selon les travaux d'eMarketer, tandis que Facebook et Instagram (qui appartient à Facebook) conservent leurs deux premières positions. Microsoft publie un patch pour Windows 10 après une importante faille de sécurité découverte par la NSA. Londres vole finalement au secours de Flybe.

Au programme ce jour, l'estimation finale de l'inflation française du mois de décembre (sortie pile en ligne avec les attentes), puis les données mensuelles du PIB britannique (10h30) et la production industrielle européenne (11h00). Aux États-Unis, les investisseurs attendent les prix à la production et l'indice Empire State (14h30), l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (15h30), les stocks pétroliers hebdomadaires (16h30) et la publication du Livre beige de la Fed (20h00). Des discours de banquiers de la Réserve Fédérale sont aussi programmés dans l'après-midi. Au registre des résultats de sociétés, les principaux noms que nous suivrons aujourd’hui sont Goldman Sachs, Bank of America et Blackrock.

Cette nuit et ce matin en Asie, les indices boudent quelque peu, l’annonce du maintien des taxes sur les produits chinois passe mal. Tokyo recule de 0,45% à la cloche, le dollar/yen traite à 109,94. Hong Kong abandonne 0,50% alors que Shanghai perd 0,54%. A Séoul, l’indice Kospi baisse de 0,35%. En Europe, les indices ouvrent autour de l’équilibre alors que le future SPX lâche 3 points.