La chronique des marchés de Vontobel au 8 janvier

Jean Frédéric Nussbaumer, Vontobel

2 minutes de lecture

Nasdaq -0,03%, SPX -0,28%, Dow -0,42%, Russell -0,30%, SOX +1,78%, Eurostoxx +0,18%, SMI +0,20%.

Wall Street passe une journée plutôt tranquille, dans des volumes d’échanges en léger retrait. Peu de nouvelles à se mettre sous la dent pour les intervenants, qui reviennent dans les actions de semi-conducteurs, après les avoir punies ces dernières séances. Il faut dire que les titres de DRAM (mémoires vives) sont à nouveau recherchés, Micron Tech (MU) décolle de 8,8% après avoir été relevée à «surperformer» chez Cowen. Microchip Tech (MCHP) bondit également, de 6,7%, après avoir annoncé que son carnet de commandes est resté bien rempli en décembre. Du coup Texas Instruments (TXN) gagne 1,9% en sympathie et c’est tout le secteur de la tech qui applaudit. Ne dit-on pas que, quand le secteur des semi-conducteurs va, tout va? On met des puces dans tout et n’importe quoi maintenant, c’est donc effectivement un bon signe. Pour peu qu’elle soit considérée comme une entreprise technologique, Tesla poursuit sa marche vers le nord et atteint un nouveau plus haut de tous les temps, portée par une recommandation d’achat chez Argus (no pun intended…). Les FAANGs pètent la forme avec l’indice NYFANG qui gagne encore 0,73%. Du côté des réseaux sociaux, Twitter et Zynga s’adjugent 2,84% respectivement 3,51%. Les valeurs de l’énergie reculent quelque peu, elles suivent l’évolution du pétrole. Notez Boeing qui gagne 1,04%. Le titre est soutenu par des rumeurs concernant une hypothétique montée au capital de la firme de Warren Buffett. Selon ces bruits de marché repris par 'Zero Hedge', Berkshire Hathaway est en train de se constituer une participation importante au capital du géant aéronautique, et aurait déjà acquis une position de 5 milliards de dollars.

La volatilité reste stable, l’indice VIX à 13,79, le rendement de l’emprunt US à 10 ans redescend à 1,78%, le pétrole repart à la hausse après la riposte iranienne, le baril de WTI Light Crude à 63,21 dollars ce matin et l’or est recherché à nouveau aujourd’hui, l’once à 1590 dollars. Le dollar reste stable, la paire euro/usd à 1,1143, en revanche le franc suisse est en forme, l’euro-suisse à 1,01817.

L’Iran a donc répliqué. Des attaques menées contre des cibles américaines en Irak la nuit passée ont fait 80 morts, rapporte la télévision publique iranienne. Téhéran dit avoir lancé des attaques contre des bases irakiennes abritant des troupes américaines en représailles. «Les Américains doivent savoir que pour l'heure treize scénarios de vengeance ont été débattus au sein du Conseil et même si le consensus se forme autour du scénario le plus faible, sa mise en œuvre pourra être un cauchemar historique pour tous les Américain», déclare ainsi Ali Shamkhani cité par l'agence iranienne 'Fars'.

La réaction du marché ne se fait pas attendre et les futures américains, SPX en tête, plongent durant notre nuit…pour récupérer quasiment tout le terrain rendu dès 4h du matin. L’Iran cherche à apaiser les esprits, Téhéran indique ne pas chercher l’escalade, bien qu’il se réserve le droit de se défendre. En parallèle, on comprend bien que les valeurs refuges que sont l’or, le franc suisse et, dans une moindre mesure, les obligations gouvernementales, soient recherchées. Le Bitcoin poursuit sa hausse et se rapproche de sa moyenne mobile à 200 jours, qui se situe à 8541 dollars, cours actuel 8303 dollars.

Cette nuit et ce matin en Asie, les indices reculent, impactés par la riposte iranienne. Tokyo rend 1,57% à  la cloche, le yen s’est apprécié en séance ce qui a pesé sur les exportateurs japonais. Cela dit la paire dollar/yen est revenue à son niveau d’hier, actuellement à 108,42. Hong Kong abandonne 0,83%, Shanghai perd 1,22% alors qu’à Séoul, l’indice Kospi recule de 1,11%. Samsung Electronics progresse de 1,79%. Samsung, qui a fait un point d'étape rassurant sur ses perspectives de résultats, en indiquant que ses bénéfices reculeront moins que prévu. Le fabricant d'enceintes Sonos a déposé une plainte contre Google pour violation de brevets. Tesla a touché hier une capitalisation de plus de 81 milliards de dollars, battant le vieux record de Ford Motor datant de 1999: c'est le constructeur automobile américain le mieux valorisé au monde, mais il reste loin du champion en la matière, Toyota (environ 228 milliards de dollars actuellement). Impossible Food renonce à fournir McDonald's, faute de capacité, ce qui fait flamber Beyond Meat. L'action Apache Corporation s'envole de 27% après l'annonce d'une grosse découverte de pétrole avec Total au Surinam. Selon les informations du Financial Times, Anheuser-Busch Inbev cherche un successeur à son directeur financier, Felipe Dutra.

En matinée, les commandes d'usines allemandes (plus faibles qu’attendu) et la balance commerciale française seront les principales publications macro-économiques. Aux États-Unis, l'enquête sur l'emploi d'ADP (14h15) et les stocks pétroliers hebdomadaires (16h30) sont en vue. Donald Trump doit par ailleurs tenir dans la journée une conférence de presse sur la situation avec l'Iran, mais l'horaire n'a pas encore été confirmé.

Les indices européens débutent leur mercredi en recul de 0.6%, le future SPX perd 6 points, on est prudemment optimiste dans les salles de marchés, la dose de liquidité quotidienne injectée par les banques centrales est là, tout va bien donc…

Et tout le monde sur Netflix à 16 heures CET pour le discours de Carlos Ghosn…