Les célibataires relanceront-ils la croissance en Chine?

Michel Girardin, Université de Genève

2 minutes de lecture

Jack Ma, le fondateur d'Alibaba a flairé le bon filon: cela fait 10 ans que les ventes en ligne volent de record en record.

Le 11 novembre serait la date prévue pour le lancement de la nouvelle monnaie chinoise, sur laquelle la People’s Bank of China planche depuis 5 ans. Le timing de la Banque centrale de Chine serait juste parfait. Foin de Toussaint retardée, les célébrés du 11 novembre sont bien vivants: comme chaque année depuis 1990, la Chine y fête les célibataires. La date du 11 novembre n'a pas été choisi par hasard:  il faut savoir que le chiffre 1 représente l'individualité. Merci à Wikipedia pour ce rappel. Quand j'ai découvert que cette célébration donnait lieu à une un véritable boom de la consommation, j'ai d'abord cru que les chinois avaient importé du Japon une variante d'une bien curieuse pratique: celle des «solo weddings», où des femmes se marient avec ... elles-mêmes pour connaître le bonheur de la robe blanche immortalisée par un shooting professionnel sous les cerisiers en fleur.

En fait, le 11 du 11 est l'occasion annuelle pour les célibataires de faire l’apologie de leur célibat en… déclarant leur flamme à l’élu(e) de leur cœur. A coup de cadeaux divers et variés qui donnent lieu à une frénésie d'achats inégalée en Chine et même dans le monde, le «Black Friday» aux Etats-Unis faisant comparativement bien pâle figure! Jack Ma, le fondateur du site de commerce électronique Alibaba a flairé le bon filon: cela fait 10 ans que les ventes en ligne volent de record en record. L'année dernière, c'est plus de 30 milliards de francs qui ont été gonflé le chiffre d'affaires du géant de la vente en ligne.

Que savons-nous de la nouvelle monnaie chinoise? Qu'elle sera digitale mais... pas une crypto-monnaie, dont l'émission est décentralisée. Ici, c'est bien la «People's Bank of China» qui émettra la monnaie, ce qui en fera une monnaie digitale des Banques centrales («Central Bank Digital Currency»). La Suède a un projet similaire: pour la Banque centrale nordique, l'idée est de reprendre le contrôle de la couronne, tout en se mettant à la page de la digitalisation presque totale de l'économie suédoise. Il faut savoir qu'en Suède le cash a pratiquement disparu: de nombreux magasins et restaurants indiquent que le paiement en liquide n'est plus accepté. La Suède parle de créer une «e-couronne» et envisage à ses utilisateurs d'y accéder ... au travers d'un compte qu'ils ouvriraient auprès de la Banque centrale. Une mesure compliquée et qui pourrait avoir de sérieuses conséquences pour les banques en Suède. A taux d'intérêt égal, si on vous de donne le choix de garder votre argent dans une banque qui peut se retrouver en situation de défaut ou le placer sur un compte à la Banque centrale, qui, par définition, ne peut pas faire faillite... où allez-vous parquer vos liquidités? Pour ne pas être confrontée à ce dilemme, la Banque centrale de Chine va sans doute passer par les Banques et, surtout les immenses plateformes de vente en ligne que sont Alibaba et Tencent.

Il est peu probable que la nouvelle monnaie chinoise donne lieu à une levée
de boucliers comparable à celle qu'a engendrée la monnaie de Facebook.

Il se murmure que la nouvelle monnaie chinoise a connu un coup d'accélérateur dans son développement au moment où Facebook a dévoilé son propre projet de monnaie digitale, la Libra. La version chinoise de la monnaie numérique a plusieurs avantages par rapport à la Libra: elle ne remet pas en question le principe de la souveraineté de la monnaie, puisque sa création continue de passer par une banque centrale. La monnaie chinoise ne nécessitera pas de pouvoir accéder à Internet pour fonctionner. Mais surtout, la création monétaire restera confiée à une institution qui ne cherche pas à engendrer des profits. Enfin, le fait que la nouvelle monnaie chinoise sera diffusée par les banques et les plateformes d'Alibaba et de Tencent font qu'il n'y aura donc pas de cannibalisation des paiements digitaux mis en place par ces dernières, problème auquel fait face la Libra. J'en veux pour preuve le fait que des partenaires comme Paypal, Mastercard et Visa se sont retirés du projet de la monnaie de Facebook.

Il est donc peu probable que la nouvelle monnaie chinoise donne lieu à une levée de boucliers comparable à celle qu'a engendrée la monnaie de Facebook.

Cerise sur le gâteau, le Président Xi Jiping a donné vendredi dernier un signal majeur sur le développement souhaité de toutes les applications liées à la Blockchain en Chine. Son message concernait le projet pharaonique de la nouvelle route de la soie, mais l'annonce n'a pas manqué de doper les cryptomonnaies. Le Bitcoin a connu la plus forte progression de son histoire. Ce ne sera pas pour déplaire aux nombreux utilisateurs de la nouvelle monnaie chinoise.

A l'heure où l'économie de l'Empire du Milieu est en phase de ralentissement, la nouvelle monnaie devrait certainement avoir un impact positif sur la croissance.

Le 25 novembre, nous fêterons dans nos régions le célibat en coiffant la Saint-Catherine. Je ne suis pas certain que les festivités soient en mesure de doper la consommation des ménages. A moins que nos Banques centrales revoient leur jugement négatif sur les monnaies digitales ? Il n'est pas interdit de rêver.