Le décollage du STS n'a pas trop secoué la titrisation européenne

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

L'introduction du label STS peut avoir eu un effet légèrement positif sur les profils de crédit des portefeuilles.

Septembre 2019 a été le premier mois au cours duquel la majorité des nouvelles émissions européennes de titrisation placées par les investisseurs ont porté le label Simple, Transparent et Standardisé (STS), dépassant 5 milliards d'euros.

L'introduction du label STS peut avoir eu un effet légèrement positif sur les profils de crédit des portefeuilles, avec des changements correspondants dans la structure du capital des transactions.

Toutefois, l'émission sans le label STS se poursuit à un rythme soutenu, ce qui donne à penser qu'elle n'a pas introduit de stigmatisation excessive et que les deux segments devraient coexister avec succès dans l'avenir.

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.

A lire aussi...