Zone euro: déception sur le commerce mais pas sur l’industrie

AWP

1 minutes de lecture

La progression des ventes de détail est inférieure aux attentes en février. En revanche, celle des prix à la production industrielle est en ligne avec le consensus.

Les ventes au détail dans la zone euro, baromètre de la consommation des ménages, ont très légèrement progressé (+0,1%) en février par rapport à janvier, a annoncé jeudi l’Office européen des statistiques Eurostat.

Un chiffre moins bon que ce qu’attendaient les analystes interrogés par le fournisseur d’informations financières Factset, qui tablaient sur une hausse de 0,6%.

En janvier comparé à décembre les ventes au détail avaient reculé de 0,3% dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, a ajouté Eurostat, qui a révisé son chiffre annoncé le 5 mars dernier (-0,1%).

Ces chiffres «suggèrent que les dépenses des ménages ont démarré timidement en 2018», a constaté Jack Allen, analyste de Capital Economics, restant cependant «assez optimiste» sur les perspectives économiques de la zone.

La seconde estimation de l’indice PMI composite du cabinet Markit, publiée jeudi, vient étayer l’idée d’un ralentissement de la croissance de l’activité privée en ce début d’année: l’indice mensuel s’affiche à 55,2 points en mars (un chiffre très légèrement corrigé à la baisse par rapport à la première estimation --55,3--), contre 57,1 points en février.

Lorsque le PMI est supérieur à 50 points, cela signifie que l’activité progresse, tandis qu’elle se replie s’il est inférieur à ce seuil.

«Les dernières données PMI composites mettent en effet en évidence la plus faible hausse de l’activité globale depuis le début de l’année 2017, et semble ainsi confirmer que la croissance pourrait avoir culminé», a commenté Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit.

 

Prix à la production industrielle en hausse de 0,1% en février
Les prix à la production industrielle dans la zone euro ont augmenté de 0,1% en février par rapport à janvier, a annoncé jeudi l’Office européen des statistiques Eurostat. Un chiffre tout à fait identique à celui attendu par les analystes interrogés par le fournisseur du service financier Factset. En janvier, les prix avaient progressé de 0,4% par rapport à décembre.
Par rapport à février 2017, les prix à la production industrielle ont crû de 1,6% en février 2018, dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique.
En février 2018 par rapport à janvier 2018 dans la zone euro, la progression de 0,1% des prix à la production dans l’ensemble de l’industrie est due aux hausses des prix de 0,3% pour les biens intermédiaires et de 0,1% pour les biens d’investissement, tandis que les prix sont restés stables pour les biens de consommation durables ainsi que non durables et ont baissé de 0,2% dans le secteur de l’énergie. Les prix dans l’ensemble de l’industrie à l’exclusion du secteur de l’énergie ont augmenté de 0,2%.
Dans les 28 pays de l’Union européenne, les prix à la production industrielle sont restés stables en février par rapport à janvier. Ils ont augmenté de 1,8% sur un an.
 

A lire aussi...