USA/New York: l’activité manufacturière ralentit, mais l’emploi grimpe

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur Empire State pour le mois de décembre recule à 4,9 points, contre 6,3 points en novembre.

La croissance de l’activité manufacturière dans la région de New York a ralenti en décembre, pour le troisième mois d’affilée, ce qui n’a pas empêché l’emploi dans ce secteur d’atteindre un plus haut en plus d’un an, selon l’indicateur mensuel Empire State publié mardi par la Fed.

L’indice mesurant les conditions générales d’activité dans ce secteur a reculé, pour tomber à 4,9 points, contre 6,3 points en novembre. C’est moins qu’attendu par les analystes, qui tablaient sur 6 points.

L’activité dans ce secteur recule pour le troisième mois d’affilée, après un fort rebond en septembre.

Un indice supérieur à zéro montre que l’activité est toujours en croissance, toutefois ralentie par rapport à novembre.

Les entreprises interrogées restent optimistes sur une amélioration des conditions dans les six prochains mois.

Elles ont continué à embaucher. L’indice faisant état du nombre d’employés dans les entreprises interrogées a grimpé de cinq points, pour s’établir à 14,2 points, «son plus haut niveau en plus d’un an» indiquant un nombre important d’embauches, selon ce communiqué.

En novembre, cet indice avait augmenté de 2 points, s’établissant à 9,4, ce qui était alors un plus haut depuis près d’un an.

La Fed précise aussi que les prix des pièces détachées et matières premières nécessaires à la fabrication des biens ont connu la hausse la plus rapide depuis deux ans, tandis que les prix de vente ont peu évolué.

A lire aussi...