USA: faible inflation en novembre mais meilleure que prévu 

AWP

1 minutes de lecture

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% selon l’indice CPI.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont progressé de 0,2% en novembre, un rythme toujours faible mais un peu supérieur au 0,1% qui était attendu, selon l’indice CPI publié jeudi par le département du Travail.

En excluant les prix volatils de l’alimentation et de l’énergie, l’inflation dite sous-jacente progresse également de 0,2%.

Les prix de l’alimentation ont baissé en novembre, puisque la légère augmentation des prix alimentaires au restaurant et à emporter a été contrebalancée par la baisse des prix des denrées alimentaires.

Les prix de l’énergie ont de leur côté grimpé, tirés par la hausse des prix du gaz naturel et de l’électricité, tandis que le carburant a continué à diminuer.

Dans le détail, les prix de l’hébergement touristique, de l’ameublement, des activités de loisirs, des vêtements, des billets d’avion et des assurances automobile ont augmenté.

A l’inverse, les prix des voitures neuves et d’occasion et des soins médicaux ont reculé.

Sur 12 mois, la hausse de l’ensemble des prix reste de 1,2%, bien en-deçà de l’objectif de 2% de la Banque centrale américaine (Fed), qui a récemment assoupli sa politique concernant l’inflation.

Pour mieux aider le pays à faire face à la crise provoquée par le COVID-19, elle pourra tolérer, pendant un certain temps, une inflation supérieure à 2%, seuil qui l’incite traditionnellement à augmenter ses taux.

L’inflation sous-jacente est de 1,6% sur 12 mois.

A lire aussi...