USA: la consommation se reprend un peu en octobre

AWP

1 minutes de lecture

L’indice des ventes des détaillants et restaurants a augmenté de 0,3% en données corrigées des variations saisonnières là où il en avait perdu 0,3% le mois précédent.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté au mois d’octobre après le recul surprise du mois précédent, grâce à l’appétit du consommateur pour les voitures et ses dépenses en essence et dans l’alimentation, selon les chiffres du département du Commerce publiés vendredi.

L’indice des ventes des détaillants et restaurants a augmenté de 0,3% en données corrigées des variations saisonnières là où il en avait perdu 0,3% le mois précédent.

Le chiffre d’octobre est un peu supérieur à ce qu’attendaient les analystes mais cette progression globale de l’indice masque des reculs dans les ventes de mobilier, de vêtements ou encore de matériaux de construction.

Les analystes d’Oxford Economics notent que les chiffres publiés vendredi montrent que «le consommateur américain n’est pas encore dans l’ambiance de Noël».

Les ventes ont totalisé 526,5 milliards de dollars et ont augmenté de 3,1% par rapport à octobre 2018.

Le consommateur américain reste le principal moteur de la croissance aux Etats-Unis, alors que la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump a un impact sévère sur le secteur manufacturier qui est en récession, sur l’investissement des entreprises, qui hésitent à s’engager financièrement alors que l’avenir est incertain et aussi l’agriculture, qui est l’une des premières victimes des mesures de rétorsion prises par la Chine.

Les ventes d’automobiles et de pièces détachées ont augmenté de 0,5% à 105,6 milliards de dollars tandis que celles d’essence ont bondit de 1,1% à 43 milliards de dollars à cause d’une hausse des prix à la pompe.

Le ventes de vêtements ont baissé de 1%, celles de mobilier de 0,9% et d’électronique de 0,4%.

Les ventes en ligne ont pour leur part augmenté de 0,9% sur un mois en octobre et de 14% sur un an.

A lire aussi...