USA: l’inflation sur un an ralentit à 1,7% en décembre

AWP

1 minutes de lecture

Les dépenses des ménages ont été plus faibles malgré des revenus meilleurs.

L’inflation sur un an aux Etats-Unis a encore ralenti en décembre et les dépenses des ménages ont été plus faibles malgré des revenus meilleurs, selon l’indice PCE publié vendredi par le département du Commerce.

L’indice des prix basé sur les dépenses de consommation (PCE), mesure préférée de la Banque centrale (Fed) pour observer l’évolution des prix, s’est établi à 1,7% sur douze mois en décembre contre 1,8% le mois d’avant.

C’est bien en dessous de la cible de 2% que la Fed estime jusqu’ici optimale pour l’évolution des prix, mais la Banque centrale se fait plus flexible sur la tolérance de cet objectif en raison notamment de la faiblesse des coûts de l’énergie qui plombe l’indice.

La chute des prix de l’énergie explique en effet cette faible évolution des coûts, car sans les secteurs volatils de l’alimentation et de l’énergie, l’indice s’est inscrit à 1,9%, comme en novembre.

Le ministère a publié ces données avec deux mois de retard en raison du «shutdown» qui a paralysé l’administration en fin d’année. L’indice PCE pour janvier n’est pas encore disponible.

Du côté des revenus et dépenses, le département du Commerce a publié des chiffres encore incomplets qui montrent une évolution erratique en décembre.

Les revenus des ménages américains ont fait un bond de 1% en décembre, le plus fort depuis 2012, pour reculer ensuite de 0,1% en janvier.

Malgré cette vive progression de leurs revenus en fin d’année, leurs dépenses ont chuté de 0,5% en décembre, selon le ministère, qui n’a pas encore publié le chiffre de janvier pour ces dépenses.

A -0,5%, c’est le plus fort recul des dépenses des ménages américains depuis la sortie de la récession en 2009.

A lire aussi...