USA: faible inflation annuelle en octobre

AWP

1 minutes de lecture

Si l’on exclut les prix volatils des secteurs alimentaire et énergétique, l’indicateur de l’inflation dite sous-jacente a reculé un peu à 1,6% contre 1,7% en septembre.

L’inflation annuelle aux Etats-Unis est demeurée faible en octobre à 1,3% comme en septembre, selon l’indice PCE le plus suivi par la Banque centrale américaine (Fed) pour mesurer l’évolution des prix.

Si l’on exclut les prix volatils des secteurs alimentaire et énergétique, l’indicateur de l’inflation dite sous-jacente a reculé un peu à 1,6% contre 1,7% en septembre. Elle revient ainsi à son niveau de juillet.

Ces niveaux sont loin de l’objectif de 2% d’inflation que la Fed estime sain pour l’économie.

En octobre, les prix des biens ont chuté de 0,6% avec un déclin de 1% pour le deuxième mois d’affilée pour les biens durables. En revanche les prix des services sont toujours en nette hausse de 2,2%.

Les prix de l’énergie ont chuté de 4,2%.

La Fed a abaissé les taux d’intérêt au jour le jour par trois fois d’un quart de point de pourcentage en 2019 en signe d’assurance contre les risques liés aux tensions commerciales mais aussi par souci de soutenir la faible inflation.

Si une modeste inflation satisfait les consommateurs, elle inquiète toujours les banques centrales qui craignent un cercle vicieux vers la déflation.

Le département du Travail a par ailleurs publié les dépenses et revenus des ménages pour octobre.

Les revenus des Américains ont stagné le mois dernier après avoir augmenté de 0,3% en septembre, tandis que leurs revenus après impôts ont décliné de - 0,1%.

En revanche, les ménages continuent de consommer largement, leurs dépenses ayant grimpé de 0,3% en octobre après +0,2% le mois d’avant.

Les analystes misaient sur une hausse égale des revenus et des dépenses à +0,3%.

Le taux d’épargne reste important mais a décliné un peu en octobre à 7,8% contre 8,1% le mois d’avant.

A lire aussi...