USA: créations d’emplois dans le privé au plus bas en 18 mois

AWP

1 minutes de lecture

L’ADP annonce 129’000 nouvelles embauches en mars. Les analystes misaient sur 178’000 créations d’emplois.

Les créations d’emplois dans le secteur privé aux États-Unis ont nettement faibli en mars, selon les données de l’enquête d’ADP publiée mercredi.

Quelque 129’000 nouvelles embauches ont été enregistrées dans le seul secteur privé, un fort repli par rapport aux 197’000 du mois précédent (chiffre révisé en hausse) et leur plus faible niveau en dix-huit mois. Les analystes misaient sur 178’000 créations d’emplois.

Des destructions d’emplois sont intervenues parmi les petites entreprises de moins de 20 salariés (-9’000), et surtout dans les secteurs manufacturier (-2’000) et du bâtiment (-6’000).

«Le mois de mars a affiché la plus faible croissance d’emplois en dix-huit mois», a indiqué Ahu Yildirmaz, vice-président de la cellule d’études de la firme de fiches de paie ADP.

«Même si les secteurs des services continuent d’être solides, les secteurs de production de biens montrent une certaine faiblesse», a-t-il ajouté.

Pour Mark Zandi, l’économiste de Moody’s Analytics, qui compile les données d’ADP, «le marché de l’emploi est en train de faiblir, les gains d’emplois ralentissant nettement dans la plupart des industries comme des compagnies quelle que soit leur taille».

«Les entreprises embauchent avec prudence alors que l’économie s’adapte à la disparition du stimulus budgétaire, à l’incertitude commerciale et à l’impact décalé des hausses de taux de la Fed», explique-t-il.

Il avertit que le taux de chômage, actuellement de 3,8%, proche de son plus faible niveau en 50 ans, «va commencer à remonter si la croissance de l’emploi continue de faiblir».

Le gouvernement publie vendredi les chiffres officiels de l’emploi pour mars.

Les analystes s’attendent à un rebond des embauches après le très mauvais score de février, misant sur 170’000 nouvelles embauches contre seulement 20’000 le mois d’avant.

En février, le marché de l’emploi avait subi le contre-coup de la fermeture de l’administration («shutdown») et peut-être déjà le signe d’un ralentissement de l’activité et des possibilités d’embauches alors que les entreprises ont de plus en plus en mal à trouver des salariés qualifiés.

Selon l’enquête ADP, les entreprises de toutes tailles ont moins embauché en mars ,avec 63’000 créations de postes pour les entreprises de taille moyenne, 60’000 pour les grandes entreprises et seulement 6’000 pour les petites entreprises de moins de 50 salariés.

A lire aussi...