USA: baisse des reventes de logements en mai

AWP

1 minutes de lecture

Le stock de maisons à vendre reste toujours très faible. Leur nombre s’est établi à 5,43 millions en rythme annualisé, soit une diminution de 0,4% par rapport à avril.

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont baissé en mai, contredisant les attentes des analystes, a annoncé mercredi l’Association nationale des agents immobiliers américains (NAR), soulignant que le stock de maisons à vendre reste toujours très faible.

Leur nombre s’est établi à 5,43 millions en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, soit une diminution de 0,4% par rapport à avril, alors que les analystes s’attendaient à ce qu’elles s’établissent à 5,55 millions.

«Avec la baisse du mois précédent, les ventes (de logements anciens) sont désormais inférieures de 3% au niveau de l’an dernier», commente NAR dans un communiqué.

Les stocks de logements à vendre ont augmenté en mai (+2,8%), avec 1,85 million de logements anciens à vendre, mais ils demeurent en recul marqué sur un an (-6,1%).

Au rythme actuel des ventes, les stocks dureraient 4,1 mois, contre 4,2 mois il y a un an.

«L’approvisionnement incroyablement bas continue de ralentir les ventes mais il n’y aucun doute sur le fait que la combinaison de hausses de prix aux taux de crédit plus élevés représentent un frein pour les acheteurs», a réagi Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR, cité dans le communiqué.

Le prix médian d’un logement ancien s’élevait à 264.800 dollars, en hausse de 4,9% sur un an, marquant une progression pour le 75e mois d’affilée.