La livre se reprend dans la dernière ligne droite des négociations sur le Brexit

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h40, la devise britannique gagnait 0,31% face au billet vert, à 1,3397 dollar, et 0,52% face à l’euro, qui s’échangeait pour 90,17 pence.

La livre sterling retrouvait des couleurs mercredi face aux principales monnaies dont l’euro et le dollar, portée par des cambistes s’accrochant à l’espoir d’un accord post-Brexit entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne.

Vers 20H40 GMT (21H40 à Paris), la devise britannique gagnait 0,31% face au billet vert, à 1,3397 dollar, et 0,52% face à l’euro, qui s’échangeait pour 90,17 pence.

«La livre sterling n’a pas encore abandonné», a commenté Connor Campbell, expert chez Spreadex, et conserve le «fragile espoir» que la venue de Boris Johnson à Bruxelles pourra débloquer la situation.

Le Premier ministre britannique a retrouvé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen pour un dîner qui s’apparente à un rendez-vous de la dernière chance.

Les deux camps ont affiché des positions très fermes à la veille de la réunion sur leurs éventuelles concessions mais la chancelière allemande Angela Merkel a estimé mercredi qu’il y avait «encore une chance de parvenir à un accord».

La livre sterling est bringuebalée au rythme des déclarations des parties prenantes, une situation comparable aux «montagnes russes» selon Ricardo Evangelista, d’Activtrades.

Dans à peine trois semaines, Londres, qui a officiellement quitté l’UE le 31 janvier dernier, devra définitivement se retirer de l’union douanière et du marché unique.

De son côté, l’euro reculait face au dollar, à la veille de la dernière réunion de l’année de la Banque centrale européenne (BCE) très attendue par les cambistes.

La monnaie unique européenne perdait 0,20% face au billet vert, à 1,2080 dollar.

A lire aussi...