L’euro stable face au dollar, le marché reprend son souffle

AWP

1 minutes de lecture

Vers 11h25, l’euro cédait 0,02% face au dollar et s’échangeait à 1,2112 dollar pour un euro.

L’euro évoluait proche de l’équilibre face au billet vert dans un marché stable après deux séances de chute pour le billet vert, valeur refuge affaiblie par l’appétit pour le risque.

Vers 10h25 GMT (11h25 HEC), l’euro cédait 0,02% face au dollar et s’échangeait à 1,2112 dollar pour un euro.

Mais le dollar est loin d’effacer ses pertes importantes de mardi et mercredi. Face à l’euro, il s’inscrit en baisse de 1,26% depuis le début de la semaine. En début de séance européenne jeudi, il a atteint son plus bas face à la monnaie unique depuis avril 2018 à 1,2139 dollar pour un euro.

Le billet vert est affaibli par l’appétit pour le risque du marché et par les mesures d’assouplissement monétaire prises par la Réserve fédérale américaine (Fed) pour soutenir l’économie face à la pandémie de Covid-19.

«Avec l’approche des fêtes et de nombreux jours fériés, la prudence pourrait regagner le marché, donc il y a un risque de correction, mais pour l’instant, dès que l’euro baisse un peu, les cambistes se ruent dessus», a résumé Stephen Innes, analyste chez Oanda.

Par ailleurs, le marché attend la réaction de la Banque centrale européenne (BCE), qui se réunira le 10 décembre, à cette vigueur de la monnaie, qui pourrait avoir un effet déflationiste.

Le marché des changes suit également les négociations entre Londres et Bruxelles sur un accord commercial post-Brexit.

La veille, le pessimisme du négociateur européen Michel Barnier avait fait plonger la livre, qui se ressaisissait jeudi (+0,37% face au dollar à 1,3414 dollar pour une livre, +0,39% face à l’euro à 90,30 pence face à l’euro).

«La livre se ressaisit un peu, mais il y a un risque élevé jeudi: des informations de presse indiquent que la France menace d’opposer son veto à un accord si elle estime que l’UE fait trop de concessions», a souligné Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

A lire aussi...