La livre monte légèrement, les négociations sur l’accord post-Brexit continuent

AWP

1 minutes de lecture

Vers 11h20, la livre gagnait 0,19% face au dollar, à 1,3224 dollar pour une livre, et 0,05% face à l’euro, à 89,74 pence pour un euro.

La livre britannique montait légèrement mardi face à l’euro et à la livre, évoluant au gré des négociations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni sur un accord commercial post-Brexit.

Vers 10h20 GMT (11h20 HEC), la livre gagnait 0,19% face au dollar, à 1,3224 dollar pour une livre, et 0,05% face à l’euro, à 89,74 pence pour un euro.

Les discussions entre Londres et Bruxelles sur un accord commercial post-Brexit ont repris lundi matin à Bruxelles, sous la pression du calendrier qui suscite des doutes sur les chances de parvenir à un accord dans les temps.

«Des informations de presse ont indiqué que le négociateur britannique David Frost a estimé qu’un accord pourrait être trouvé en début de semaine prochaine», ce qui a profité à la livre mardi matin, ont souligné les courtiers de Sucden.

Le dollar, pour sa part, reculait également un peu face aux autres grandes monnaies (-0,13% face à l’euro à 1,1867 dollar pour un euro).

Certains analystes attribuaient cette légère faiblesse du billet vert au vote prévu cette semaine au Sénat américain sur la nomination à la Réserve fédérale américaine (Fed) de l’économiste controversée Judy Shelton.

«Une Fed de plus en plus politisée peut devenir un problème pour le dollar, à moyen terme», a expliqué Esther Reichelt, analyste chez Commerzbank.

Le yuan chinois a atteint son niveau le plus fort depuis juin 2018, à 6,5506 yuans pour un dollar.

«Il semblerait que la Banque centrale du pays tolère sa force pour l’instant, et l’idée que la reprise est intacte a été renforcée par les bonnes données d’octobre», a résumé Charlie Lay, analyste chez Commerzbank.

A lire aussi...