Immatriculations de voitures neuves: retour sur la pente ascendante

AWP

1 minutes de lecture

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 7,9% en avril, marquant la fin de deux années consécutives de repli au cours de ce mois.

Le marché des nouvelles voitures particulières en Suisse et au Liechtenstein a retrouvé son ancienne vigueur en avril. Après deux années de repli au cours de ce mois, les immatriculations ont de nouveau nettement augmenté. 

Au total, 28’620 voitures neuves ont été immatriculées en avril, en hausse de 7,9% sur un an, a indiqué Auto Suisse mercredi. Sur les quatre premiers mois de l’année, on constate désormais une progression de 2,1% sur un an. De janvier à avril, 100’685 voitures neuves ont été immatriculées. C’est la première fois depuis 2016 que la barre des 100’000 unités est dépassée. 

La progression du mois d’avril est due à plusieurs facteurs, notamment l’effet du Salon de Genève, la présentation de nouveaux modèles et une demande renforcée pour des propulsions alternatives. 

Le nombre de voiture à motorisation alternative a progressé de plus de 10% tant en avril que sur les 4 premiers mois de l’année. Sur la part de marché de 5,1% des modèles rechargeables sur le réseau électrique depuis le début de l’année, près de la moitié sont des véhicules électriques et «plus-in-hybrides». L’évolution en direction d’une proportion de 10% en 2020 reste positive, d’autant qu’on attend cette année une nouvelle forte croissance de l’offre de modèles. 

La part des véhicules à traction intégrale se dirige aussi vers un record. A 51,1%, plus d’une voiture immatriculée sur deux est un 4x4. Pour les véhicules purement électriques, la part des 4x4 est de 60%, pour les véhicules «plus-in-hybrides», cette part monte même à 90%.

A lire aussi...