Nouvelle hausse des immatriculations de voitures neuves en mars

AWP

1 minutes de lecture

Les nouvelles mises en circulation ont progressé de 3% en l’espace d’un an, à 28’958 voitures neuves.

L’embellie sur le front des ventes de voitures neuves s’est poursuivie en mars. Dans l’élan du Salon de l’automobile de Genève, les nouvelles immatriculations de véhicules ont progressé de 3% en l’espace d’un an, 28’958 voitures neuves ayant pris pour la première fois la route sur le mois sous revue.

A la faveur d’un bon mois de mars, les immatriculations de voitures neuves en Suisse et dans la Principauté du Lichtenstein ont retrouvé le niveau de 2018, écrit mardi auto-suisse, l’association regroupant les importateurs officiels d’automobiles. Après trois mois en 2019, le marché se retrouve ainsi quasiment au même niveau que l’année précédente à 72’065 immatriculations, soit 24 de moins qu’en 2018.

«Nous avons un écho très positif des exposants qui ont pu se réjouir d’excellentes retombées en termes d’intérêt et de contrats de vente ou de commandes signés lors du salon», rapporte Christoph Wolnik, porte-parole d’auto-suisse. «Le salon de l’auto 2019 a été pour les marques présente une excellente cuvée». Les ventes de mars le prouvent, même si de nombreux contacts sont encore en travail.

Les mois à venir vont encore en profiter. Pour l’année entière, les membres d’auto-suisse anticipent une légère augmentation des immatriculations par rapport à 2018, année lors de laquelle il n’a manqué que 284 immatriculations pour finir en dessus de la barre des 300’000 véhicules.

Pour la première fois, un trimestre se clôt avec une part de marché des véhicules alternatifs à deux chiffres, soit à 10,2%. Plus d’une voiture sur 10 est donc propulsée par un moteur électrique, une technologie hybride, au gaz ou à l’hydrogène, dont pas moins de 3023 véhicules purement électriques, soit une augmentation de 131,6% sur le trimestre.

A lire aussi...