COVID-19: Swissmedic examine le dossier du vaccin de Moderna

AWP

1 minutes de lecture

Le vaccin expérimental élaboré avec Lonza devient le troisième candidat en vue d’une autorisation de mise sur le marché par le gendarme suisse des médicaments.

Le laboratoire américain Moderna, qui collabore pour le développement d’un vaccin contre le COVID-19 avec le biochimiste rhénan Lonza, a obtenu de Swissmedic un examen dudit vaccin expérimental en vue d’une autorisation de mise sur le marché. L’ARNm-1273 devient ainsi le troisième candidat vaccin pour cette franchise à être passé au crible par le gendarme des médicaments helvétique.

L’examen en continu repose pour l’heure sur des données précliniques, de premiers aspects cliniques ainsi que des questions de qualité de la préparation, indique Swissmedic dans son communiqué vendredi. Moderna peut en tout temps apporter de nouvelles données au fur et à mesure de l’avancement de ses recherches.

La société américaine a rappelé, dans un communiqué séparé, que l’annonce du régulateur helvétique faisait suite aux résultats positifs d’un test de provocation virale préclinique de l’ARNm-1273 et à l’analyse provisoire positive de la phase 1 de l’étude sur ce vaccin réalisée sur des adultes (de 18 à 55 ans) et des personnes plus âgées (56 et 70 ans, ou plus de 71 ans). Les données ont été publiées dans la prestigieuse revue médicale New England Journal of Medicine.

«L’analyse provisoire de la phase 1 a montré que l’ARNm-1273 était généralement bien toléré par toutes les tranches d’âge et déclenchait une réponse immunitaire forte et rapide contre le SARS-CoV-2», a précisé Moderna. Ce dernier a terminé courant octobre le recrutement de plus de 25’000 personnes pour une étude de phase 3 baptisée Cove.

Le laboratoire suédo-britannique Astrazeneca et le partenariat germano-américain composé de Biontech et Pfizer jouissent déjà de processus d’examen en continu pour leurs produits expérimentaux.

A lire aussi...