Coronavirus: les chômeurs indemnisés plus longtemps

AWP

1 minutes de lecture

Les indemnités versées entre le 1er mars et le 31 août ne seront pas comptabilisées dans la durée légale à laquelle ils ont droit.

Les travailleurs qui ont fait recours au chômage pendant le coronavirus ne doivent pas se faire de soucis. Les indemnités versées entre le 1er mars et le 31 août ne seront pas comptabilisées dans la durée légale à laquelle ils ont droit, a indiqué Boris Zürcher chef de la Direction du travail vendredi lors d’un point de presse

Cette mesure, déjà annoncée en juillet, pourrait coûter jusqu’à 600 millions de francs, selon M. Zürcher.

Demandes rejetées

Celui-ci est revenu sur les demandes de réduction d’horaire de travail déposées par des autorités cantonales. Celles-ci n’ont normalement pas le droit à ces indemnisations. Au 10 août, l’administration fédérale s’est opposée à 900 demandes. Celles-ci émanent majoritairement des entreprises de transports publics, d’écoles ou de services communaux.

Quarante-trois demandeurs ont retiré leur opposition, estimant que leur demande n’était pas justifiée. Dans 201 cas, les cantons ont accepté la décision fédérale de ne pas octroyer d’indemnités. Les cantons ont maintenu leur opposition dans 121 cas.

A lire aussi...