USA: forte chute des reventes de logements en juin

AWP

1 minutes de lecture

Les reventes de logements ont reculé de 1,7% en rythme annuel ajusté des variations saisonnières alors que les analystes anticipaient une baisse de seulement 0,2%.

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont lourdement chuté en juin, selon les données de l’Association nationale des agents immobiliers américains (NAR) publiées mardi.

Les reventes de logements ont baissé de 1,7% pour s’afficher à 5,27 millions en rythme annuel ajusté des variations saisonnières alors que les analystes anticipaient 5,32 millions et une baisse de seulement 0,2%.

Sur un an, les ventes de logements anciens sont en recul de 2,2%.

Lawrence Yun, le chef économiste de la NAR, souligne qu’il n’y a pas assez d’offre en particulier «pour le segment des logements dans le bas et le milieu de la fourchette de prix», poussant les coûts à la hausse.

Selon lui, un manque de confiance dans l’avenir peut également expliquer ce peu d’appétit pour ce qui est en général la plus grosse dépense pour un ménage américain à moins que les acheteurs potentiels n’attendent et que la demande ne s’accélère fortement dans les mois à venir.

Le prix médian d’un logement ancien est à un record à 285’700 dollars soit +4,3% sur un, marquant une progression pour le 88e mois d’affilée.

A 1,93 million, le stock de maisons à vendre est au même niveau qu’un an plus tôt mais a progressé par rapport au mois de mai.

Au rythme de ventes actuel, cela représente 4,4 mois de stocks.

A lire aussi...