USA: chute des promesses de ventes de logements en décembre

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur des promesses de ventes a reculé de 4,9% en décembre par rapport au mois précédent, à 103,2.

Les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont chuté en décembre, alors que les analystes s’attendaient à une hausse, selon les données de l’Association nationale des agents immobiliers (NAR) publiées mercredi.

L’indicateur des promesses de ventes a reculé de 4,9% en décembre par rapport au mois précédent, à 103,2.

Les analystes s’attendaient à une hausse de 1%. En novembre, les promesses de vente avaient augmenté de 1,2%.

Cet indicateur est un baromètre avancé du marché immobilier puisqu’il se base sur les contrats de cession qui se concrétisent généralement dans les 45 jours.

Un indicateur à 100 correspond au niveau d’activité de 2001.

Sur un an en revanche, les contrats signés sont en hausse de 4,6%.

Les taux d’intérêts bas et les créations d’emplois devraient bénéficier au marché immobilier en 2020 mais, «en raison de la pénurie de biens abordables, les ventes immobilières vont augmenter seulement de 3% environ» cette année, anticipe Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR

«La situation du marché immobilier en 2020 dépendra de la capacité des constructeurs à mettre sur le marché des biens abordables», détaille-t-il, cité dans le communiqué.

En décembre aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements ont enregistré une forte hausse sur un mois (+16,9%), atteignant leur plus haut niveau depuis décembre 2006, à la faveur d’une météo clémente et des taux d’intérêt bas.

Les reventes de logements ont également bondi. En revanche, les ventes de maisons neuves ont légèrement reculé.

A lire aussi...