Le dynamique marché de la logistique et des entrepôts

Communiqué, CBRE

1 minutes de lecture

Le marché de la logistique et des surfaces de stockage est néanmoins plus tendu que le marché résidentiel et que celui des bureaux, selon une étude réalisée par CBRE.

Les chiffres relatifs à l’essor du e-commerce sont éloquents: sur un marché qui pesait 8,6 milliards de francs en 2017, les ventes en ligne affichent un taux de croissance annuel à presque deux chiffres depuis plusieurs années, et leur proportion par rapport aux ventes totales est proche de passer la barre des 10%.

Dans ce contexte, le marché de la logistique et des entrepôts est devenu l'un des secteurs les plus dynamiques de l'industrie immobilière de ces dernières années. Le report de la demande de surfaces de vente traditionnelles vers des surfaces d’entrepôts, stimulé par l’essor du commerce en ligne et combiné à la baisse des taux d'occupation par les propriétaires-occupants, permet progressivement au marché de gagner en ampleur et en profondeur pour les investisseurs.

CBRE vient de réaliser une étude qui détaille, pour la première fois, le marché suisse de la logistique et de l'entreposage, marqué par un manque de transparence du secteur. Les conclusions de cette étude montrent des résultats inattendus. Les 390’000m2 proposés sur les plateformes en ligne en août 2018, avec un stock estimé à 24 millions de m2 (SUP), correspondent à un taux de disponibilité de seulement 1,6%. Le marché de la logistique et des surfaces de stockage est donc plus tendu que le marché résidentiel et que celui des bureaux.