CS Real Estate Fund Hospitality vend un hôtel à Montreux

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe allemand Broermann poursuit ses emplettes parmi les hôtels prestigieux de la Riviera vaudoise.


© Keystone

Le groupe allemand Broermann poursuit ses emplettes parmi les hôtels prestigieux de la Riviera vaudoise. Après s'être emparé en avril dernier du Grand Hôtel Suisse Majestic Montreux, la holding francfortoise a acquis le Fairmont Le Montreux Palace. L'établissement cinq étoiles appartenait jusqu'ici entièrement au fonds immobilier Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality.

«La holding Broermann a racheté l'intégralité de l'immeuble. La gestion de l'hôtel reste entre les mains de Fairmont. Aucun changement ne va intervenir dans l'équipe dirigeante», a indiqué mardi à AWP Michael Smithuis, directeur de Fairmont Le Montreux Palace. Le prix de la transaction n'est pas divulgué.

Fondé par le milliardaire allemand Bernard Broermann, le groupe Broermann détient le géant des cliniques privées Asklepios Kliniken, dont la filiale, Dr. Broermann Hotels & Residences, gère un portefeuille d'immeubles hôteliers.

Ces récentes acquisitions montreusiennes mises à part, la société est propriétaire à Francfort du Falkenstein Grand Kempinski et de Villa Rothschild Kempinski, mais aussi de l'Hotel Atlantic Kempinski à Hambourg.

Erigé en 1906, le Montreux Palace compte 236 chambres et suites ainsi que six restaurants et bars. La chaîne Fairmont, propriété du groupe français AccorHotels, avait repris la gestion de l'établissement l'année dernière.

Multiples propriétaires

L'hôtel cinq étoiles, situé en face des quais de Montreux avec vue sur les Alpes, possède «une renommée mondiale incomparable», selon le site internet de l'hôtel. Des travaux de rénovation des chambres, du hall d'entrée de la réception et de la brasserie avaient été réalisés en 2009.

La vente de l'établissement s'inscrit dans le cadre de la restructuration du portefeuille du fonds immobilier de Credit Suisse, visant à réduire la quote-part d'hôtels. Cette opération a permis de baisser le taux des capitaux étrangers à moins de 26% des valeurs vénales, souligne mardi la grande banque dans un communiqué.

Credit Suisse cherchait à vendre le Montreux Palace depuis plus d'une année, selon un article publié en avril 2017 par le magazine Bilan. Le palace a appartenu au cours de son histoire à la multinationale Nestlé et à Swissair.

Il est passé ensuite dans les mains du prince saoudien Al Waleed qui a acquis toute la chaîne Swissôtel après le grounding de feu Swissair. La société de fonds d'investissement Colony Capital à Los Angeles a également possédé l'établissement, rapportait le bimensuel.