Bail numérique: accéder facilement et sans papier aux objets immobiliers

Communiqué, wincasa

1 minutes de lecture

«Nous pouvons désormais offrir ce service entièrement numérique à nos futurs locataires», se réjouit Jörg Engeler, directeur Solutions & Innovations gérance chez Wincasa.

De l’intérêt pour un objet à louer à la conclusion du contrat, en passant par la demande de location, tout devient simple et numérique. Dès la fin 2020, Wincasa proposera la location numérique des objets annexes, comme les places de parc et les locaux destinés aux loisirs. En 2021, le bail numérique sera également proposé pour les objets d’habitation.

Louer un objet immobilier en quelques minutes, numériquement et sur un seul et même support, c’est désormais possible. «Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos futurs locataires une formidable expérience grâce à ce service entièrement numérique», se réjouit Jörg Engeler, directeur Solutions & Innovations gérance chez Wincasa.

Conclusion du contrat en tout temps et en quelques clics

Les avantages pour les locataires sont nombreux. Jörg Engeler explique: «Il sera possible de conclure des contrats en quelques minutes et 24 heures sur 24. De cette manière, les locataires potentiels savent parfaitement où ils en sont dans le processus de demande de location et peuvent entreprendre les démarches nécessaires indépendamment du lieu et du moment. C’est moderne et simple, tout en étant associé à une expérience positive». La conclusion d’un bail numérique offre une valeur ajoutée significative pour toutes les autres parties impliquées. Lors de la location d’objets, les processus sont simplifiés et automatisés. Jörg Engeler ajoute: «Nous économisons beaucoup de papier et de temps de traitement, dont profitent toutes les personnes concernées.»

Mode online ou traditionnel, les locataires ont le choix

Au cours des derniers mois, Wincasa a réussi à créer les conditions techniques préalables et a clarifié les bases juridiques afin de pouvoir proposer ce service numérique sur le marché. Pour garantir la sécurité juridique et technique lors de la conclusion des contrats, des partenariats ciblés ont été établis pour les composantes numériques, comme la signature digitale. Marco Kissling, directeur Business & Digital Excellence, responsable, de l’innovation et de son implémentation, déclare: «Le smartphone remplace le stylo!».

La nouvelle solution sera introduite par étapes. Le lancement a lieu avec le portefeuille de Swiss Prime Fondation de placement (SPF). «En raison du niveau élevé de standardisation des baux pour les objets annexes, nous commençons par la conclusion entièrement automatisée des contrats sous forme numérique des places de parc et des locaux destinés aux loisirs d’ici fin 2020», explique Marco Kissling.

L’implémentation des baux d’habitation interviendra en 2021. «Ici, l’établissement du contrat est moins standardisé par rapport au bail pour les objets annexes. Concernant les baux d’habitation, il est également courant de conclure une garantie, par exemple un dépôt de loyer. Nous allons aussi numériser cette étape et l’intégrer parfaitement dans le processus», précise Marco Kissling.

Conscient des avantages de l’innovation numérique, Jörg Engeler relativise: «Nous ne forçons personne à faire une demande de location numérique ou à signer un contrat numérique. S’ils le souhaitent, les locataires intéressés peuvent continuer à choisir le processus conventionnel sur papier et par courrier.»

Processus de conclusion d’un bail numérique

A lire aussi...