Wisekey a finalisé le remboursement de sa dette envers ExWorks

AWP

1 minutes de lecture

Wisekey a également mis de côté 4,5 millions de dollars pour d’éventuelles réclamations de Digicert liées à la cession partielle de QuoVadis.

Wisekey assure mardi avoir finalisé le remboursement de sa dette envers le fonds américain ExWorks Capital, soit approximativement 25 millions de dollars. Le spécialiste genevo-zougois de la sécurité informatique a subséquemment récupéré l’ensemble de ses titres engagés en qualité de garantie, précise un communiqué.

La firme avait déjà prévu de se débarrasser de cette créance à l’issue de la cession des activités TLS/SSL, PKI de sa filiale QuoVadis à Digicert. Ne lui restent plus en termes d’endettement qu’un convertible de 2,7 millions de dollars avancé par Crede Capital, ainsi que 2,5 millions non garantis prêtés par Yorkville Advisor.

Wisekey a également mis de côté 4,5 millions de dollars pour d’éventuelles réclamations de Digicert liées à la cession partielle de QuoVadis.

A ce jour, les réserves de liquidités de l’entreprise se montent à quelque 19 millions de francs.

 

A lire aussi...