Vontobel a levé 5,2 milliards d’argent frais depuis janvier

AWP

1 minutes de lecture

Malgré la crise du coronavirus, l’établissement zurichois affiche des entrées d’argent dépassant l’objectif de croissance annualisée de 4-6%.

La banque de gestion Vontobel a vu sa masse sous gestion fondre de 8% depuis le début de l’année, à 194 milliards de francs. Ce recul est principalement imputable à la chute des marchés boursiers causée par la crise sanitaire du coronavirus. L’établissement zurichois affiche néanmoins des entrées d’argent dépassant l’objectif de croissance annualisée de 4-6%.

La collecte atteignait 5,2 milliards de francs le 24 mars, indique lundi Vontobel. La banque revendique une évolution favorable dans ses deux activités clés, les gestions d’actifs et de fortune. Le début d’année s’est révélé fructueux pour Vontobel, avant que les effets couplés du coronavirus et du «choc» du cours du pétrole fassent plonger les marchés financiers au début du mois de mars.

«En raison de la pandémie, nous connaissons un niveau d’incertitude plus élevé chez les clients. Ce sentiment, combiné à une prudence croissante de la part des investisseurs, devrait se poursuivre au cours de l’année», a déclaré le directeur général Zeno Staub lors de l’assemblée générale de lundi.

La crise sanitaire devrait ainsi avoir des répercussions, non chiffrées, sur les résultats de Vontobel.

Objectifs confirmés

La banque rappelle cependant que les crédits ne sont pas son coeur de métier, avec plus de 80% des activités concentrées sur les gestions d’actifs et de fortune. Ce modèle d’affaires devrait permettre de limiter les effets de la récession économique globale qui se profile à l’horizon, selon le communiqué. «Nous sommes bien partis pour atteindre nos objectifs 2020», selon M. Staub.

La direction table une croissance de 4-6% des recettes et des entrées nettes d’argent (annualisées), un rendement des fonds propres de 14% et un ratio coûts-revenus inférieur à 72%.

A fin décembre, la banque frôlait les 200 milliards d’actifs, à 198,9 milliards. La moyenne en 2019 était de 212 milliards.

Malgré un contexte difficile, Vontobel a confirmé sa volonté de renforcer sa participation dans TwentyFour Asset Management, d’ici 2021. La banque entend passer à 80% du capital-actions, contre 60% actuellement.

L’assemblée générale s’est tenue sans la présence physique des actionnaires, qui ont exprimé leur vote par le biais d’un représentant indépendant. La hausse de 7% du dividende à 2,25 francs par titre a passé la rampe. Tous les membres du conseil d’administration ont été reconduits dans leur fonctions, notamment le président Herbert Scheidt. L’assemblée a validé tous les autres points à l’ordre du jour.

A lire aussi...