Reyl & Cie primée aux Private Banker International Awards 

Communiqué, Reyl & Cie

1 minutes de lecture

La banque de François Reyl a reçu les prix Outstanding Mid-Tier Private Bank – Western European Region et Outstanding Private Bank for UHNW Clients.

Private Banker International à Londres a remis à Reyl & Cie les prix Outstanding Mid-Tier Private Bank – Western European Region et Outstanding Private Bank for UHNW Clients. Le jury, composé de professionnels de l’investissement et de journalistes spécialisés, a ainsi récompensé les résultats du Groupe Reyl qui a vu ses actifs sous gestion (15,8 milliards de francs au 31 décembre 2017) ainsi que le nombre de ses collaborateurs augmenter pour la seizième année consécutive.

Le groupe d’experts a également salué la volonté affichée par Reyl de répondre à l’évolution des besoins de ses clients, par le biais d’initiatives à valeur ajoutée lancées en 2017 et 2018. Il s’agit notamment de la co-fondation de Hermance Capital Partners qui permet aux clients d’accéder à des solutions sur mesure dans les domaines du private equity, de la dette privée et de l’investissement dans l’immobilier privé. Le Groupe a aussi créé Griffin Art Partners, une plateforme de titrisation gérée en partenariat avec Link Management, afin d’offrir des prêts haut de gamme sans recours, entièrement garantis par des œuvres d’art. Enfin, une équipe spécialisée en financements structurés a été mise en place et opère depuis le bureau londonien du Groupe.

«L’importance que nous accordons à l’innovation et au service à la clientèle est un moteur essentiel de notre modèle d’affaires et explique notre croissance régulière», a déclaré le directeur général François Reyl. «Nous maintiendrons cette orientation dans les années à venir, en innovant et en améliorant nos capacités et nos services, par la mise en œuvre d’une stratégie numérique ambitieuse dans le domaine du Wealth Management, tout en nous appuyant sur les succès de nos lignes de métier Corporate Advisory & Structuring et Unlisted Asset Management. »

A lire aussi...