Mirabaud intensifie son engagement artistique pour son bicentenaire

Communiqué, Mirabaud

2 minutes de lecture

Le groupe bancaire collabore avec le musée du Prado à l’occasion de l’exposition Giacometti. L’Associé gérant Lionel Aeschlimann détaille les traits de ce partenariat.

Mirabaud annonce son partenariat avec le musée du Prado à l’occasion de l’exposition Giacometti ouverte au public aujourd’hui. Le groupe bancaire et financier soutiendra parallèlement le projet artistique novateur de la Fondation Cerezales Antonino y Cinia dans la province de León, également en Espagne. Ces engagements auprès d’entités de renom s’inscrivent dans le prolongement des actions menées par Mirabaud à l’occasion de son bicentenaire, telle la gratuité de l’entrée au MAMCO de Genève offerte aux visiteurs durant toute l’année 2019.

Fondé à Genève en 1819, Mirabaud, groupe de dimension internationale actif dans le domaine bancaire et financier, fête son bicentenaire en 2019. Cet anniversaire, Mirabaud souhaite le célébrer en intensifiant l’engagement artistique qui l’a toujours caractérisé. Dans ce contexte, une série d’actions est mise en oeuvre en Suisse et dans les autres pays où Mirabaud est établi, afin notamment de promouvoir l’accès à l’art et à la culture. 

Mirabaud, Giacometti et le musée du Prado

C’est donc dans ce contexte particulier que s’inscrit la décision de Mirabaud de collaborer avec le musée du Prado, une institution qui souffle également ses 200 bougies cette année. Cette collaboration permet à la pinacothèque espagnole de présenter au public l’exposition «Alberto Giacometti en el Prado», qui ouvre ses portes le 2 avril jusqu’au 7 juillet. 

Comme l’explique Lionel Aeschlimann, Associé gérant du groupe Mirabaud et CEO de Mirabaud Asset Management, « nous avons été très enthousiasmés par l’idée de soutenir une exposition qui permet au grand public d’accéder à l’oeuvre d’Alberto Giacometti, l’un des artistes suisses les plus reconnus, et ce, dans l’un des plus importants musées au monde, où Giacometti n’avait du reste jamais été exposé auparavant. C’est une occasion unique d’assister au dialogue entre les oeuvres de cet artiste du XXe siècle et certaines des pièces les plus emblématiques de la magnifique collection du Prado.»

Mirabaud soutient la Fondation Cerezales Antonino y Cinia

Mirabaud annonce également son soutien au programme de recherche dans le domaine de la culture dénommé A.R.T.E.S, Art-Reseach-Technology-Ethnoeducation-Sound, initié par la Fondation Cerezales Antonino y Cinia, un centre innovant de recherche, de production et de diffusion de la culture qui encourage le transfert de connaissances en milieu rural, à une trentaine de kilomètres de León. Ce projet, précise Lionel Aeschlimann, «a retenu toute l’attention du groupe Mirabaud, car il est en parfaite adéquation avec notre vision de l’expression artistique: les oeuvres d’art sont le reflet de notre société et les riches témoins d’une époque, passée ou présente. Il est également important de favoriser l’accès à la culture aux populations qui vivent éloignées des grands centres urbains.»

Cet intérêt particulier de Mirabaud pour l’art ne date pas d’hier et reflète son action alliant tradition et modernité. Un geste qui traduit également la vision à long terme que défend le Groupe dans ses activités de gestion financière. C’est dans cette approche que Mirabaud a constitué une importante collection d’art réu¬nissant jeunes artistes et talents reconnus appartenant à différents courants, tels que Olafur Eliasson, Marina Abramovic, Fischli / Weiss, Ugo Rondinone, Not Vital ou Nan Goldin.

En Suisse, Mirabaud a lancé une initiative ambitieuse et originale: offrir tout au long de 2019 l’entrée gratuite au Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO) à Genève, dont il est partenaire. Grâce à la subvention exceptionnelle octroyée par Mirabaud, l’accès au MAMCO est libre pour tous les visiteurs, jusqu’au 31 décembre 2019. Le prix normal du billet étant de 15 francs.