L'UBP améliore son bénéfice de 115 millions de francs

Communiqué, UBP

1 minutes de lecture

«Ces résultats reflètent le dynamisme de nos équipes. Nous continuons d’investir afin de nous renforcer dans nos marchés prioritaires», explique Guy de Picciotto, CEO de l’UBP.


© Annick Ramp.

Le net new money totalise 2,7 milliards de francs et permet aux avoirs sous gestion d’atteindre 128,4 milliards de francs à fin juin 2018, contre 125,3 milliards à fin décembre 2017. Ces afflux proviennent à la fois des clients privés et des clients institutionnels, notamment en Asie et en Europe. Les revenus de l’activité, quant à eux, progressent de 6,0%, et se montent à 540,0 millions de francs à fin juin 2018, contre 509,6 millions un an plus tôt. Dans un contexte de marchés plus volatils, la baisse des courtages occasionnée par le ralentissement de l’activité transactionnelle des clients a été largement compensée par la hausse des commissions de gestion. Cette dernière est liée à l’augmentation de la part des actifs gérés sous forme de fonds, de mandats discrétionnaires ou de conseil (advisory), qui représentent désormais plus de 60% des avoirs sous gestion.

Les charges d’exploitation passent de 323,7 millions de francs, fin juin 2017, à 341,0 millions, fin juin 2018. Cette augmentation est principalement liée aux recrutements opérés au cours du premier semestre et aux investissements réalisés dans le digital. Le cost/income ratio de 63,1% témoigne d’une bonne maîtrise des coûts et du maintien des marges.

Le ratio Tier 1, qui progresse à 28,2% fin juin, demeure largement supérieur au minimum requis par Bâle III et la Finma. La solidité de la Banque se traduit également par un excellent ratio de liquidité à court terme (LCR), lequel s’établit à 290,4%.

«Ces résultats reflètent le dynamisme de nos équipes et notre capacité à répondre aux attentes de nos clients dans un environnement de marchés plus difficiles à appréhender. Nous entendons continuer d’investir afin de nous renforcer dans nos marchés prioritaires et d’élargir notre offre de solutions innovantes pour la clientèle privée et institutionnelle», explique Guy de Picciotto, CEO de l’UBP.