Lloyds Bank annonce le départ de ses dirigeants l’an prochain

AWP

1 minutes de lecture

La banque britannique a annoncé un vaste remaniement de sa direction avec le départ l’an prochain de son directeur général Antonio Horta-Osorio.

La banque britannique Lloyds a annoncé lundi un vaste remaniement de sa direction avec le départ l’an prochain de son directeur général Antonio Horta-Osorio et la nomination d’un nouveau président du conseil d’administration Robin Budenberg.

«Après l’annonce l’an dernier que Lord (Norman) Blackwell prévoit de quitter le groupe en tant que président du CA l’an prochain, (...) Robin Budenberg a été choisi pour lui succéder», explique Lloyds dans un communiqué.

Cette nomination effective, «António Horta-Osório a lui aussi informé le CA de son intention de quitter ses fonctions de directeur général en 2021 après trois plans stratégiques et dix ans dans ce rôle».

Il restera à la tête du groupe pour assurer «une transition sans encombre» avec en vue la date de juin 2021 pour son départ du groupe.

Robin Budenberg, qui a fait l’essentiel de sa carrière chez S.G. Warburg/UBS, va rejoindre le conseil d’administration de Lloyds le 1er octobre et prendra ses fonctions de président du CA début 2021 quand Norman Blackwell quittera son rôle au CA.

Il a «travaillé étroitement avec le gouvernement en 2008 comme conseiller sur la recapitalisation du secteur bancaire» après la crise financière, avant de devenir président du CA en 2014 de Centerview Partners, une société financière américaine puis de devenir en 2016 président de The Crown Estate, qui gère une partie du patrimoine de la famille royale britannique avec «un portefeuille de 14 milliards de livres» dont les profits reviennent au Trésor, qui lui rémunère la Royauté.

A lire aussi...