Invesco: le programme sur le changement climatique avance à grands pas

Communiqué, Invesco

1 minutes de lecture

«Ce rapport décrit notre approche de l’évaluation et de la gestion des risques climatiques», explique Martin L. Flanagan, Président et directeur général d’Invesco.

Le rapport met en évidence l’impact de l’approche du changement climatique par Invesco sur ses opérations et son investissement, notamment avec une liste complète des études de cas, tant sur les stratégies des engagements que sur celles des produits.

Invesco estime que les problèmes liés au changement climatique devraient figurer en tête de l’ordre du jour pour nous en tant que société et pour nos clients. Aujourd’hui, nous publions notre rapport sur le Changement climatique*, la première évaluation complète des stratégies ESG de gestionnaires d’actifs d’envergure mondiale, conforme au cadre de la TCFD. Des rapports de ce type, respectant ces recommandations, devraient devenir la référence car le cadre de la TCFD est appelé, dans les mois à venir, à devenir une référence adoptée dans le monde entier.

Le rapport définit également l’évaluation par Invesco d’une partie significative de ses actions cotées et des obligations d’entreprise à revenu fixe en ce qui concerne l’intensité des émissions, l’alignement et la température et l’analyse du scénario climatique. La focalisation de la part d’Invesco sur les portefeuilles les plus pertinents par composition régionale et par taille, montre que la société figure parmi les premiers gestionnaires de fonds de pointe à mener une analyse de scénario de ce type.

«Ce premier rapport décrit notre approche de l’évaluation et de la gestion des risques climatiques sur l’ensemble de notre processus de placement et de nos opérations commerciales», a commenté Martin L. Flanagan, Président et directeur général d’Invesco. «Pour nous, ce rapport destiné à la TCFD est comme un voyage qui commence par ce premier rapport sur le Changement climatique d’Invesco, qui définit la période mars 2019-mars 2020 comme notre année de base et qui affiche nos ambitions pour demain».

«Faire face à l’urgence climatique en appelle à la responsabilité de chacun», a ajouté Cathrine De Coninck-Lopez, responsable mondiale ESG d’Invesco. «En qualité de responsable des investissements, le développement d’une compréhension d’entreprise de l’impact du changement climatique sur l’activité, la stratégie et les performances financières est particulièrement complexe. Toutefois, nous sommes déterminés à relever ce défi en tant qu’entreprise et pour nos clients. Les investisseurs participent à la solution du changement climatique en soutenant et en influençant des sociétés qui adaptent, font évoluer et affectent le capital en faveur de la protection de l’avenir de notre planète. Notre entreprise met toute sa passion et son engagement au service du changement durable. Ceci est important pour nos clients et ce rapport montre comment nous nous attaquons à ces défis.»

Le rapport inaugural ESG s’articule en trois grandes sections:

  1. L’approche de la gouvernance et de la stratégie de la part d’Invesco, y compris l’intégration des principes ESG dans l’activité, l’engagement auprès des clients, l’approche de la sensibilisation et les solutions en matière d’investissement
  2. Une analyse de l’interaction entre le changement climatique et la gamme d’investissements en actions et en obligations d’Invesco dans de multiples scénarii d’émission/réchauffement. Invesco figure parmi les premiers gestionnaires de fonds de pointe à intégrer l’analyse quantitative des scénarii climatiques
  3. Une évaluation du changement climatique au niveau opérationnel, avec notamment des paramètres couvrant le risque opérationnel, d’investissement et réglementaire et se traduisant par des objectifs spécifiques pour aller de l’avant.

A lire aussi...