Greensill: Credit Suisse a remboursé près de 5 milliard de dollars

AWP

1 minutes de lecture

Une deuxième distribution de 1,7 milliard de dollars en espèces est réalisée ce mardi, selon un communiqué.

Credit Suisse effectue une deuxième distribution de 1,7 milliard de dollars en espèces aux investisseurs des fonds en liquidation Supply Chain de Greensill, portant le total des versements à 4,8 milliards de dollars.

La banque aux deux voiles assure qu’il existe «un haut degré d’incertitude quant aux montants qui seront finalement distribués aux investisseurs du fonds», selon un communiqué paru mardi. Son unité de gestion d’actifs continue de mettre en oeuvre «des mesures pour assurer les remboursements». Le produit de la liquidation sera versé «aux investisseurs en un ou plusieurs versements dès que possible». Elle n’exclut pas une action en justice pour «défendre les intérêts des investisseurs». D’autres communications sont prévues d’ici fin avril.

La liquidité totale des fonds s’élève à 5,4 milliards de dollars, ce qui représente plus de la moitié du total des actifs sous gestion des quatre fonds concernés au moment de la suspension des souscriptions et des retraits.

Credit Suisse assure faire tout ce qui est en son pouvoir pour «apporter de la clarté» à ses clients et «effectuer les remboursements».

L’établissement a par ailleurs détaillé les principaux engagements des fonds, qui atteignent pour trois groupes un montant total de 2,3 milliards de dollars. Le conglomérat actif dans l’acier GSG Alliance de l’industriel Sanjeev Gupta comptabilise à lui seul 1,2 milliard, suivi par l’américain Bluestone Resources, actif dans le domaine du charbon, avec 690 millions et le groupe de construction Katerra avec 440 millions.

Début mars, le numéro deux bancaire suisse s’est lancé dans la liquidation des fonds liés à la société d’investissement britannique Greensill, qui a déposé le bilan, et a commencé le remboursement des quelque 10 milliards de dollars (9,3 milliards de francs) investis dans ces véhicules de placement dits «Supply Chain Finance».

A la clôture, le titre a cédé 0,2% à 9,8 francs, dans un SMI en recul de 0,53%.

A lire aussi...