Crédit Agricole cède sa part restante dans Saudi Fransi

AWP

1 minutes de lecture

Les 4% de la banque saoudienne ont été vendu pour 332 millions d’euros.

Le groupe bancaire français Crédit Agricole a annoncé lundi avoir cédé l’intégralité de sa participation résiduelle de 4% au capital de la banque saoudienne Saudi Fransi pour un montant d’environ 332 millions d’euros.

Cette opération a été conclue avec «deux investisseurs institutionnels appartenant au secteur public saoudien», lesquels ont acquis la participation résiduelle de Crédit Agricole au capital de la banque saoudienne pour «environ 332 millions d’euros», précise la banque verte dans un communiqué.

Le fruit de cette transaction produira un effet positif sur le ratio de fonds propres «durs» du groupe et de sa filiale cotée Crédit Agricole SA, mais n’aura aucune conséquence sur le compte de résultat, est-il ajouté.

Cette cession vient finaliser un processus de sortie du capital de Saudi Fransi lancé depuis 2017. Elle ne signifie pas pour autant que le groupe bancaire renonce à ses opérations en Arabie saoudite.

Crédit Agricole se dit «confiant dans les perspectives économiques de l’Arabie Saoudite, dans le cadre du plan Vision 2030 et a pour projet d’y établir une présence directe afin d’y développer ses activités».

CACIB, sa filiale de financement et d’investissement, «a d’ailleurs initié un processus de demande de licence afin d’opérer sur les marchés de capitaux saoudiens», affirme l’entreprise dans son communiqué.

A lire aussi...