COVID-19: PostFinance peut accorder des prêts de soutien aux PME

AWP

1 minutes de lecture

La filiale financière de la Poste aura la possibilité d’autoriser des prêts pour un montant maximal de 500’000 francs à des entreprises en difficulté.

PostFinance a fait savoir mardi qu’elle peut accorder des prêts relais à ses clients PME pour faire face à la crise du coronavirus. Dans le cadre d’une décision du Conseil fédéral attendue pour mercredi, la filiale financière de la Poste aura elle aussi la possibilité d’autoriser des prêts pour un montant maximal de 500’000 francs à des entreprises en difficulté.

PostFinance a bataillé ferme auprès du Conseil fédéral pour lui permettre de participer au paquet d’aide, malgré l’interdiction actuelle de prêts, a précisé mardi un porte-parole en réponse à une requête de l’agence de presse AWP. Auparavant le quotidien Tages-Anzeiger avait fait état d’un assouplissement de l’interdiction de crédit pour PostFinance.

Avec sa participation au paquet d’aides des autorités, PostFinance veut apporter une contribution à l’intérêt général, a déclaré la filiale de la Poste. En approuvant la demande déposée, PostFinance pourra oeuvrer en ce sens dès le 26 mars.

Selon le porte-parole, PostFinance a tissé des liens avec près de 275’000 clients commerciaux.

A partir de jeudi, les entrepreneurs qui ont besoin d’argent pourront l’obtenir auprès du bras financier du géant jaune dans la demi-heure qui suit leur demande. De la sorte ils pourront obtenir rapidement des prêts jusqu’à un maximum de 10% de leur chiffre d’affaires ou l’équivalent de 20 millions de francs tout au plus.

Les banques sont tenues à verser immédiatement jusqu’à 500’000 francs, pour lesquels les autorités fédérales livreront des garanties complètes. Sous réserve d’un bref examen bancaire, Berne veut garantir à hauteur de 85% les montants cumulés.