Commerzbank n’exclut pas une baisse de ses recettes en 2020

AWP

1 minutes de lecture

La banque allemande cherche à compenser les effets négatifs de la politique de soutien à l’économie menée par la Banque centrale européenne.

La seconde banque allemande Commerzbank a indiqué vendredi ne pas exclure une baisse de ses recettes l’an prochain, en raison des taux d’intérêt au plus bas en zone euro, alors qu’elle tablait jusqu’ici sur une stagnation.

Commerzbank, dont le modèle peu rentable est fortement dépendant de la transformation de dépôts en crédits, cherche à compenser les effets négatifs de la politique de soutien à l’économie menée par la Banque centrale européenne.

Celle-ci est faite de taux bas, voire négatifs sur les dépôts, et de rachats de dette (le «QE») qui pèsent sur les taux à long terme et vont bientôt reprendre, un arsenal destiné à stimuler l’inflation mais dénoncé depuis des années par les banques.

«Avec les réductions de taux et la pression sur les marges, le QE et toutes ces choses fantastiques qui entrent en jeu maintenant», «une légère baisse des revenus en 2020 est quelque chose que je ne voudrais pas exclure», a déclaré Stephen Engels, directeur financier de Commerzbank, lors d’une conférence avec des analystes.

Jeudi soir, la banque avait déjà abaissé sa prévision de recettes pour cette année, les voyant désormais stagner jusqu’en 2023, en espérant d’ici là conquérir un million de clients nouveaux.

Commerzbank, dans l’espoir de redresser sa rentabilité, a adopté un plan stratégique impliquant la suppression nette de 2300 postes, sur ses 38’000 salariés à temps plein dans le monde.

La banque, dont l’Etat allemand est toujours actionnaire à hauteur de quelque 15%, va se recentrer sur l’Allemagne, en se séparant par ailleurs de sa lucrative filiale polonaise mBank.

Elle espère ainsi financer la poursuite de sa transition vers le numérique, dans lequel elle compte investir 750 millions d’euros. Commerzbank va aussi fusionner les activités de sa filiale en ligne «Comdirect», dont la marque va disparaître pour être reprise par celle de la maison mère.

A lire aussi...