Banque Profil de Gestion: perte nette amplifiée par la crise

AWP

1 minutes de lecture

Le résultat négatif sur neuf mois passe à 1,62 million de francs, contre 1,02 million l’année passée à la même période.

La Banque Profil de Gestion a dégagé une perte nette de 1,62 million de francs à l’issue des neuf premiers mois de l’année, après une perte de 1,02 million un an plus tôt à pareille époque.

L’institut genevois a précisé mardi soir que le total des revenus des commissions et prestations de services ainsi que du négoce a atteint 7,88 millions de francs, contre 9,64 millions sur les neuf premiers mois de 2019. Le recul s’explique principalement par la situation du marché liée à la crise du coronavirus.

Le résultat des opérations d’intérêt a lui baissé à 0,75 million de francs et celui des commissions et prestations de service à 0,68 million. Le résultat des opérations du négoce a baissé à 0,32 million.

Les charges d’exploitation ont pour leur part diminué à 8,9 (10,1) millions de francs.

Le résultat opérationnel est de -1,44 million contre -1,01 million un an plus tôt.

Au 30 septembre, le total du bilan s’inscrivait à 309,1 millions, après 270,1 millions fin 2019.

Le total du bilan est en hausse et s’inscrit à CHF 309,1 millions au 30 septembre 2020 contre 270,1 millions au 31 décembre 2019 et la fortune brute 2,7 milliards contre 2,9 milliards. Les fonds propres atteignaient pour leur part 55,4 millions de francs et le ratio Tier 1 était de 51,6%.

A lire aussi...