Suivi de Nestlé par Bordier

Christophe Laborde, Bordier & Cie

2 minutes de lecture

Nestlé est en passe de réussir son repositionnement et son plan de relance.

Nestlé publie ce matin son chiffre d’affaires pour le T3 2019. La croissance organique des ventes s’établit à +3.7%parfaitement en ligne avec les attentes même si sa composition peut surprendre certains. Au-delà de cette solide performance, le management confirme sa guidance 2019 d’une croissance organique autour de +3.5% et d’une marge d’au moins 17.5%. De plus, le groupe annonce un retour à l’actionnaire de 20miaCHF sur la période 2020-22 sous la forme essentiellement d’un programme de rachat d’actions... un facteur de soutien au titre.

Il ne faut pas que le marché s’attarde sur le CA publié du T3 (+1.8% à 22.9miaCHF vs consensus à 23.2miaCHF) en raison d’un effet devises (-2.1%) plus pénalisant que prévu. La performance réalisée au T3 confirme la relance de la dynamique commerciale du groupe avec une croissance organique des ventes qui ne déçoit pas à +3.7% après + 3.9% au T2, +3.3% au T1 et +3% fin 2018, Par ailleurs, sa composition est intéressante avec un effet mix/volume à +3.8% et un effet prix de -0.1%. La 1ère composante est très positive car elle illustre bien l’impact des innovations et des lancements effectués ces derniers mois alors que de son côté l’effet prix doit être relativisé en raison d’une base de comparaison défavorable (forte hausse dans les Eaux à l’été 2018) et de la baisse des MP (café). Sur le plan géographique, les Amériques (1/3 du CA) enregistrent une croissance organique soutenue de +4.5% après +4.4% au T2, l’Europe reste dynamique à +4% et l’Asie à +2.8% continue de voir un ralentissement en Chine.

Compte tenu d’une croissance organique des ventes embarquée de +3.7% sur les 9 premiers mois de l’année, le management n’a pas de difficulté à réitérer ses objectifs annuels ; une croissance organique des ventes autour de +3.5% et une marge d’au moins 17.5%. Si peu surprenante pour le consensus et nous-même déjà calés à +3.7% et 17.6% (+60pb), cette confirmation a le mérite de rassurer dans le contexte actuel d’incertitude (guerre commerciale / Brexit / profit warning de certains Consumer Staples).  

Point important: le groupe annonce ce matin un retour à l’actionnaire d’un montant de 20miaCHF sur 2020-22 sous la forme d’un programme de rachat d’actions auquel pourrait s’ajouter un ou des dividendes exceptionnels. Si la cession récente de sa division Skin Health (Galderma) pour 10.2miaCHF va aider, le montant total de 20miaCHF correspond à 6.5% de la capitalisation boursière de Nestlé et devrait selon nous dynamiser les estimations de croissance de son BPA (+2/3%) sur la période concernée…un facteur de soutien au titre!

Nestlé est en passe de réussir son repositionnement et son plan de relance. La cession d’actifs sous performants (confiserie US, Gerber Life Insurance, Skin Health Galder-ma, revue stratégique d’Herta), le focus sur ses 4 activités (Nutrition animale, Café, Eaux et Nutrition infantile) à plus forte croissance et les mieux margées ainsi que son intérêt pour le Consumer Health constituent autant de relais de croissance…sa participation de 23% dans L’Oréal (valeur de 28.8mia€) aidera si besoin! La visibilité est bonne sur ses perspectives de croissance bénéficiaire et de génération de cash lui conférant un profil défensif opportun dans le contexte actuel d’incertitude et de taux baissiers. Nestlé fait plus que jamais partie de nos Core Holdings avec une FV de 116CHF.