New York: l’activité manufacturière au plus bas depuis 2009 en mars

AWP

1 minutes de lecture

Suite au coronavirus, l’indice Empire State a dégringolé de plus de 34 points par rapport à février, pour s’établir à -21,5 points.

L’activité manufacturière dans la région de New York est tombée en mars au plus bas depuis la crise financière de 2009, plombée par l’impact économique du coronavirus, selon l’indice mensuel Empire State publié lundi.

L’indice, compilé par l’antenne de la Fed de New York auprès des industriels de la région, a dégringolé de plus de 34 points par rapport à février, pour s’établir à -21,5 points.

C’est très inférieur aux 3,0 points attendus par les analystes.

Ce plongeon constitue le plus fort repli mensuel en points depuis la création de l’indice.

L’indice d’activité de l’industrie manufacturière de la région de New York est considéré comme un des baromètres pour le reste du pays.

«Les entreprises manufacturières de la région de New York ont fait état d’un repli de leur activité», commente la Fed dans cette étude.

Les nouvelles commandes ont baissé de 31,4 points pour s’établir elles aussi en territoire négatif, à -9,3 points.

Les délais de livraison sont eux restés quasiment inchangés en reculant seulement de 1,7 point.

Quant à l’emploi, il a chuté de 8 points, tombant à -1,5 point.

Pour les six mois à venir, les industriels ne s’attendent pas à une amélioration des conditions. Ils estiment cependant que les nouvelles commandes et les livraisons vont poursuivre leur croissance.

«L’activité manufacturière est de nouveau en récession», estime Ian Shepherdson, de Pantheon Macroeconomics, rappelant qu’il s’agissait de la première étude américaine sur ce secteur depuis le début de la crise du coronavirus.

A New York, la situation économique ne peut qu’empirer après l’annonce du maire de New York dimanche de fermer les restaurants et les bars, sauf pour la vente à emporter.

Le décret doit prendre effet mardi à 9H00h, avait indiqué le maire de la première ville américaine, Bill de Blasio, après avoir plus tôt dimanche annoncé la fermeture des écoles publiques à partir de lundi.

A lire aussi...