Les métaux précieux grimpent dans un climat incertain

AWP

1 minutes de lecture

L’or bénéficie de l’attrait pour les valeurs refuges «sur fond de faiblesse du dollar et de ventes massives sur les marchés actions, selon la Société Générale.

Les métaux précieux ont progressé sur la semaine, bénéficiant d’un affaissement du dollar tandis que l’or renoue avec son statut de valeur refuge.

Jeudi, le métal jaune a atteint un niveau plus vu depuis six mois, montant jusqu’à 1.266,58 dollars l’once.

L’or a bénéficié de l’attrait pour les valeurs refuges «sur fond de faiblesse du dollar et de ventes massives sur les marchés actions», a résumé Robindranath Bhar, analyste pour la Société Générale.

Les Bourses mondiales ont été chahutées cette semaine, et en particulier jeudi au lendemain d’une réunion monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Lors d’une conférence de presse, son président, Jerome Powell, a tenu un discours moins accommodant que prévu, frustrant les investisseurs qui redoutent de voir la croissance mondiale ralentir significativement.

«Plusieurs participants au marché pensent toujours clairement que la vision de la Fed est trop optimiste» et que sa politique monétaire pourrait entraver la croissance des Etats-Unis, ont expliqué les analystes de Commerzbank.

En période d’incertitudes politiques ou économiques, les investisseurs ont tendance à se tourner vers les valeurs refuges comme l’or.

De plus, le dollar a également pâti du ton de la Fed. De nombreuses matières premières étant libellées en billet vert, une baisse de celui-ci les rend moins coûteuses pour les investisseurs utilisant d’autres devises.

L’argent a suivi la même tendance que l’or, se hissant à 14,85 dollars l’once jeudi, son plus haut niveau depuis début novembre.

Comme les semaines précédentes, le palladium a battu un nouveau record historique, culminant mercredi à 1.280,48 dollars l’once et devenant temporairement plus cher que l’or.

Le platine, de son côté, s’en est moins bien sorti que les autres métaux précieux, même s’il a fini la semaine en très légère hausse.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1.259,55 dollars vendredi vers 14H20 GMT, contre 1.234,70 dollars le vendredi précédent vers 13H45 GMT.

L’once d’argent valait 14,72 dollars, contre 14,54 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 791,92 dollars, contre 788,01 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium valait pour sa part 1.240,38 dollars, contre 1.226,22 dollars à la fin de la semaine précédente.