Métaux précieux: l’or stable, nouveau record pour le palladium

AWP

1 minutes de lecture

Le platine et le palladium continuent à faire le grand écart. Le premier est tombé lundi à 778,38 dollars l’once, le second a battu un nouveau record historique à 1.271,75 dollars l’once.

Les métaux précieux sont restés proches de leurs niveaux d’il y a sept jours, à l’exception du palladium qui a continué de battre des records.

Selon plusieurs analystes, les métaux ont surtout évolué au gré des évolutions du dollar cette semaine.

Ainsi, l’or «a été mis sous pression hier après-midi (jeudi) quand l’euro s’est déprécié après la réunion de la Banque centrale européenne», ont souligné les analystes de Commerzbank.

Quant à l’argent, qui a atteint jeudi un plus haut en un mois à 14,81 dollars l’once avant de retomber vendredi, son évolution «erratique» suggère qu’il «demeure influencé par la performance du dollar».

Jeudi, le président de la BCE, Mario Draghi, a souligné que les risques pesant sur l’économie en zone euro «évoluent désormais à la baisse» tout en demeurant «globalement équilibrés», une formule cryptique témoignant d’un pessimisme accru qui a pesé sur la monnaie unique.

De plus, le dollar index, un indice comparant le billet vert à un panier de six autres devises, a grimpé vendredi, atteignant un plus haut en un mois à 97,62 points, après des mauvais indicateurs en zone euro, et plus particulièrement en France.

Les métaux précieux étant libellés en billet vert, une hausse de celui-ci les rend plus chers pour les acheteurs utilisant d’autres devises.

De leur côté, le platine et le palladium continuent à faire le grand écart. Alors que le premier est tombé lundi à un plus bas en presque trois mois à 778,38 dollars l’once, le second a battu jeudi un nouveau record historique à 1.271,75 dollars l’once.

Les deux métaux perdaient cependant du terrain vendredi. En plus de la remontée du dollar, le platine et le palladium, utilisés dans la production de véhicules, souffraient, selon les analystes de Commerzbank, de mauvais chiffres sur les ventes de voitures.

Selon l’association des constructeurs européens (ACEA), le marché automobile européen a reculé de 8% en novembre sur un an, sa troisième baisse mensuelle consécutive.

Le platine, plutôt utilisé pour les véhicules diesel, a souffert de la désaffection pour ce type de moteur depuis les récents scandales, alors qu’au contraire, le palladium, utilisé dans les véhicules essence, en a bénéficié à plein.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1.234,70 dollars vendredi vers 13H45, contre 1.245,40 dollars le vendredi précédent vers 15H50.

L’once d’argent valait 14,54 dollars, contre 14,59 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 788,01 dollars, contre 794,11 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium valait pour sa part 1.226,22 dollars, contre 1.225,53 dollars à la fin de la semaine précédente.