Les Bourses chinoises en ordre dispersé, prudence des investisseurs

AWP

1 minutes de lecture

Le Hang Seng a terminé en repli de 0,53% à 29’805,83. En Chine continentale, Shanghai est resté à l’équilibre (+0,09%), tandis que Shenzhen, a gagné 1,10%.

Les Bourses chinoises ont clôturé en ordre dispersé mercredi, en dépit des bonnes performances de Wall Street la veille, les investisseurs restant dans l’expectative au regard des mesures monétaires de relance de Pékin.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a terminé en repli de 0,53% à 29’805,83.

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai est resté à l’équilibre (+0,09%) à 3201,61 points, tandis que la Bourse de Shenzhen, deuxième place du pays, a gagné 1,10% à 1747,88 points.

Le marché a été porté par des résultats meilleurs que prévu la veille par plusieurs grands noms cotés à Wall Street comme Coca-Cola, United Technologies ou Twitter.

A Hong Kong, les marchés se sont félicités de la «très bonne série de rapports sur les résultats (à Wall Street) dont la plupart dépassent les attentes», estime Jim Paulsen, du fonds d’investissement Leuthold Weeden à l’agence financière Bloomberg.

Mais l’effet catalyseur de Wall Street n’a pas duré, la place de Hong Kong fluctuant tout au long de la matinée avant de devenir négative à mesure que la journée s’écoulait.

Le secteur de l’énergie a été parmi les plus grands perdants. Le géant du pétrole CNOOC a cédé 1,60% à 14,72 dollars de Hong Kong (HKD), Sinopec a chuté de 1,31% à 6,01 HKD et PetroChina 0,39% à 5,09 HKD.

En Chine continentale, la Banque centrale a démenti mardi une nouvelle baisse prochaine du taux des réserves obligatoires pour relancer l’économie.

«Le gouvernement prévoit probablement de modérer l’ampleur de l’assouplissement de la politique monétaire, car la performance économique a dépassé les attentes», estime l’analyste Zhang Qi du courtier Haitong Securities.

La croissance économique chinoise a bien résisté au premier trimestre 2019, à 6,4%, malgré une demande mondiale en baisse et la guerre commerciale avec les Etats-Unis, selon des chiffres officiels publiés la semaine dernière.

Le secteur bancaire a obtenu des résultats contrastés. La banque ICBC est resté à l’équilibre à 5,81 yuans, tandis que Bank of China a cédé 1,01% à 3,91 yuans.

Le géant chinois des spiritueux Kweichow Moutai a reculé de 0,51% à 970,00 yuans et Wuliangye Yibin a perdu 0,78% à 103,50 yuans.