Bourses européennes en hausse au terme d’une semaine riche en résultats

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx termine la séance de vendredi sur une progression de 0,09%.

Les Bourses européennes ont terminé globalement en hausse vendredi, le marché digérant une série de résultats d’entreprises, tout en gardant un oeil sur l’actualité liée au Brexit.

Les 27 pays de l’Union européenne ont repoussé vendredi une décision sur la durée du report du Brexit à la semaine prochaine, peu avant la date du 31 octobre, donnant plus de marge au Premier ministre britannique Boris Johnson pour obtenir des élections anticipées.

«Sur la question britannique, il faut toujours se méfier, mais le marché s’appuie sur le fait qu’on va éviter un Brexit dur le 31 octobre», relève auprès de l’AFP Alexandre Baradez un analyste de IG France.

Boris Johnson a appelé jeudi à la tenue d’élections législatives anticipées le 12 décembre pour tenter de sortir de l’impasse et le gouvernement a annoncé repousser la présentation du budget, prévue le 6 novembre.

Les investisseurs garderont également un oeil sur la décision de la Fed mercredi, qui pourrait décider d’un éventuel abaissement de taux, le troisième cette année.

«Les mesures que la Fed prend, c’est-à-dire des injections de liquidités, des baisses de taux, ce sont des mesures qu’elle prend habituellement en temps de crise. On a des mesures de crise, sans la communication de crise qui va avec», s’interroge M. Baradez.

A Wall Street vers 18H30 (16H30 GMT), le Dow Jones Industrial Average gagnait 0,71%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,67% et l’indice élargi S&P 500 0,47%.

L’Eurostoxx a pris 0,09%.

Du côté des valeurs

KERING BONDIT 

Le groupe de luxe Kering a tiré son épingle du jeu en terminant largement en tête du CAC 40 (+8,74% à 514 euros) porté par des ventes frôlant les 4 milliards d’euros au troisième trimestre grâce notamment à Gucci et à la Chine.

UBISOFT BOIT LA TASSE 

Dans le SBF 120, la lanterne rouge revenait à l’éditeur de jeux vidéos Ubisoft qui s’est enfoncé de 16,18% à 46,94 euros, lesté par une drastique révision à la baisse de ses objectifs financiers pour 2019-2020.

HENKEL RECULE 

A Francfort, le fabricant de détergents et de produits d’entretiens Henkel a nettement reculé (-1,52% à 92,30 euros) après l’annonce surprise jeudi soir d’un changement à la tête du fabricant de lessive Le Chat et de la colle Pritt.

Le président du directoire Hans Van Bylen va passer le témoin le 1er janvier 2020 à l’actuel directeur financier Carsten Knobel.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,67% à 5.722,15 points
Francfort - Dax: +0,17% à 12.894,50 points
Londres - FTSE 100: -0,05% à 7.324,47 points
Milan - FTSE MIB: +0,36% à 22.608,90 points
Madrid - IBEX 35: +0,41% à 9.430,20 points
Lisbonne - PSI 20: +0,16% à 5.090,25 points
Bourse suisse - SMI : +0,90% à 10.197,00 points
Amsterdam - AEX: +0,25% à 583,81 points
Bruxelles - BEL 20: -1,04% à 3.752,35 points