Les Bourses européennes gardent espoir sur le Brexit

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx termine en hausse de 0,68%.

Les Bourses européennes ont terminé dans le vert lundi, démarrant la semaine du bon pied, portées par l’espoir d’un dénouement positif au Brexit.

«Tout ce qui survient de négatif sur cette question du Brexit, comme aujourd’hui le fait qu’il n’y ait pas de nouvelle motion présentée, le marché ne veut pas l’intégrer négativement dans ses prix», a résumé auprès de l’AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est vu refuser lundi un vote du Parlement sur l’accord de Brexit décroché la semaine dernière à Bruxelles, prolongeant l’incertitude à dix jours de la date prévue pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Il faudra attendre l’étude des textes d’application, plus complexes, pour savoir si le Parlement britannique donne son feu vert au compromis.

Dans ce contexte, les investisseurs se sont également tournés vers les résultats d’entreprises qui ont animé différentes places européennes.

A Wall Street, vers 18H20 (16H20 GMT), le Dow Jones Industrial Average grignotait 0,11%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,74% et l’indice élargi S&P 500 0,54%.

L’Eurostoxx a pour sa part gagné 0,68%.

Du côté des valeurs

SARTORIUS BONDIT

Sartorius Stedim a grimpé de 6,20% à 133,60 euros, profitant de l’annonce qu’il va reprendre une partie du portefeuille des sciences de la vie de l’américain Danaher, dans le cadre d’une transaction menée par sa maison mère et pesant «environ 750 millions de dollars», tout en relevant dans le même temps sa prévision de croissance pour l’exercice 2019.

SAP VA DE L’AVANT 

Le géant allemand du cloud et des logiciels d’entreprise a profité (+2,52% à 118,74 euros) de la publication d’un chiffre d’affaires en hausse de 39% à 572 millions d’euros au troisième trimestre.

SOLOCAL DERAPE 

Le groupe a perdu 5,24% à 0,76 euro, affecté par un chiffre d’affaires ayant chuté de 11,1% au troisième trimestre, à 142,3 millions d’euros, même si ses ventes numériques sont reparties à la hausse.

JUST EAT A LA PEINE (-5,70% à 589,40 pence). Le spécialiste de la livraison de plats préparés a dévoilé un bond de 25% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre mais a noté un ralentissement de la demande.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,21% à 5.648,35 points
Francfort - Dax: +0,91% à 12.747,96 points
Londres - FTSE 100: +0,18% à 7.163,64 points
Milan - FTSE MIB: +0,70% à 22.478,19 points
Madrid - IBEX 35: +0,78% à 9.402,30 points
Lisbonne - PSI 20: +0,79% à 5.016,45 points
Bourse suisse - SMI: +0,26% à 9.991,42 points
Amsterdam - AEX: +0,56% à 575,92 points
Bruxelles - BEL 20: +0,70% à 3.784,04 points