Bonds Europe: le marché ménage ses forces avant la Fed

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne a fini quasiment inchangé à -0,357% contre -0,354% mardi à la clôture.

Le marché de la dette a peu bougé mercredi, les investisseurs évitant les mouvements trop marqués avant d’être fixés sur les intentions de la Réserve fédérale américaine (Fed).

«La journée a été très calme, car le marché attend la Fed, même si cette dernière ne devrait pas surprendre», a observé auprès de l’AFP Geoffroy Lenoir, responsable des taux souverains en euros pour Aviva Investors.

Pour la quasi-totalité des investisseurs, la Banque centrale américaine devrait en effet baisser pour la troisième fois d’affilée ses taux directeurs mercredi soir après deux jours de réunion. Ils tomberaient alors entre 1,5% et 1,75%.

«Le plus intéressant sera de voir s’il y a un changement de ton et si la Banque centrale commence à être plus prudente», a noté M. Lenoir, car «jusqu’ici l’institution a surtout pris des mesures préventives et a procédé à des ajustements techniques».

Par ailleurs, a-t-il ajouté, «toutes les dernières nouvelles concernant les principaux sujets que sont le Brexit et les négociations commerciales sino-américaines ont été pour l’instant assez bien digérées», ce qui explique aussi l’attentisme du marché.

Comme le Brexit a été repoussé, ce sont désormais les élections du 12 décembre qui sont en ligne de mire, a souligné l’expert.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a vigoureusement défendu son programme face aux attaques de l’opposition mercredi, lors des premières passes d’armes électorales au Parlement qui ont suivi l’approbation de législatives anticipées le 12 décembre, pour sortir le Brexit de l’impasse.

Dans l’immédiat, outre la Fed, le marché surveille surtout «la mise en place des mesures décidées par la Banque centrale européenne (BCE)» qui doit notamment reprendre ses achats d’actifs le 1er novembre, a rappelé M. Lenoir.

«Ce sont des facteurs techniques qui vont inciter les taux à baisser après avoir connu une belle remontée ces derniers temps», a-t-il complété.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) a fini quasiment inchangé à -0,357% contre -0,354% mardi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Celui de la France n’a pas non plus beaucoup bougé à -0,061% contre -0,055%, à l’instar de celui de l’Espagne à 0,276% contre 0,281% et de celui de l’Italie à 0,987% contre 0,984%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à 10 ans a pour sa part reflué à 0,682% contre 0,706%.

Même scénario aux États-Unis, où le taux à dix ans évoluait à 1,801% contre 1,839%, tout comme celui à 30 ans à 2,291% contre 2,335%. Le taux à deux ans s’affichait pour sa part à 1,612% contre 1,642%.