Bonds Europe: légère détente des taux avant la Fed

AWP

1 minutes de lecture

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) s’est infléchi à -0,354% contre -0,334% lundi à la clôture.

Les taux d’emprunts souverains en zone euro se sont un peu détendus mardi, les investisseurs se plaçant en position d’acheteurs sur les obligations en attendant une décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux.

«Ce mouvement est peu significatif. Mais avant la Fed, le marché se place dans une optique de politique monétaire accommodante, ce qui entraîne une pression acheteuse sur les obligations», a déclaré à l’AFP Guillaume Lefebvre, gérant obligataire chez Quilvest Banque Privée.

Les acteurs du marché s’attendent de façon quasi-unanime à ce que la Fed annonce mercredi une légère baisse (de 0,25%) de son taux au jour le jour, la troisième en trois mois, afin de soutenir l’activité affaiblie par la guerre commerciale entre Washington et Pékin.

«Cette baisse est quasiment actée», souligne M. Lefebvre, mais «ce qui sera intéressant, ce sera le discours qui accompagne cette décision pour comprendre les justifications».

La question est de savoir si Jerome Powell, le président de la Fed qui participera à une conférence de presse mercredi à 18H00 GMT, donnera des indices sur ce que le comité de politique monétaire, qui apparaît divisé, veut faire ensuite.

Car le paradoxe demeure: «le marché de taux est très bas et anticipe un ralentissement assez fort ou une récession tandis que les marchés actions continuent d’être au plus haut», rappelle M. Lefebvre.

Par ailleurs, en ce qui concerne le Brexit, «le marché attend d’avoir un calendrier gravé dans le marbre pour prendre position. Il faut déjà savoir s’il y aura bien des élections anticipées», voulues par Boris Johnson en décembre pour sortir le Brexit de l’impasse, selon l’expert.

Le nouveau report du Brexit, jusqu’au 31 janvier, a été formellement adopté par l’Union européenne, a annoncé mardi sur Twitter le président du Conseil européen Donald Tusk, appelant les Britanniques à faire «le meilleur usage» de cette prolongation.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) s’est infléchi à -0,354% contre -0,334% lundi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a suivi une tendance similaire, à -0,055% contre -0,032%, à l’instar de celui de l’Espagne à 0,281% contre 0,300% et de celui de l’Italie, descendu à 0,984% contre 1,001%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à 10 ans a peu bougé à 0,706% contre 0,719%.

Aux États-Unis, le taux à dix ans n’a guère évolué non plus, à 1,836% contre 1,842%, tout comme celui à 30 ans à 2,331% contre 2,333%. Le taux à deux ans s’affichait pour sa part à 1,639% contre 1,643%.