Bonds Europe: marché moins prisé

AWP

1 minutes de lecture

A 18h, le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) s’est tendu à -0,334% contre -0,366% vendredi à la clôture.

Le marché de la dette s’est tendu lundi, les investisseurs, plus enclins à prendre des risques grâce notamment aux avancées concernant le Brexit, s’éloignant un peu de ces actifs refuge.

«Le report du Brexit rassure pour le moment et cela contribue» à la tension du jour, a estimé auprès de l’AFP Cyril Regnat, un stratégiste obligataire de Natixis.

Les 27 pays de l’Union européenne ont donné lundi leur feu vert pour un troisième report de la date de sortie du Royaume-Uni, tandis que Boris Johnson va à nouveau tenter de déclencher des élections anticipées.

Ce report prévoit une date butoir au 31 janvier 2020, mais avec la possibilité pour le Royaume-Uni de quitter l’UE au 30 novembre ou au 31 décembre en cas de ratification de l’accord de sortie avant ces échéances, selon un document vu par l’AFP.

«Les résultats d’entreprises aux États-Unis qui sont relativement bons jusqu’à présent contribuent également au retour de l’appétit pour le risque sur les marchés», qui soutient les actions et défavorise les obligations, a complété M. Regnat.

Mais, selon lui, au-delà du mouvement du jour, «à deux jours de la reprise des achats par la Banque centrale européenne et de l’issue d’une réunion de la Réserve fédérale américaine, il y a pas mal de facteurs qui plaident davantage pour une reprise de la baisse des taux que l’inverse».

Victoire écrasante de Salvini

«L’Italie a été un peu plus touchée que les autres pays du fait de la victoire écrasante de Matteo Salvini lors d’élections régionales», a-t-il par ailleurs souligné.

Une alliance de droite menée par Matteo Salvini a remporté haut la main dimanche des élections régionales en Ombrie, délogeant la gauche d’un de ses fiefs historiques et infligeant un grave revers à la coalition au pouvoir en Italie.

Même si l’Ombrie (centre) ne compte qu’environ 900.000 habitants, il s’agissait d’un test pour l’attelage entre le Parti Démocrate (PD, centre gauche) et le Mouvement Cinq Etoiles (anti-establishment) au pouvoir depuis moins de deux mois qui a remplacé la coalition populiste Ligue-M5S qui a gouverné l’Italie entre juin 2018 et août 2019.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) s’est tendu à -0,334% contre -0,366% vendredi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a suivi une tendance similaire, à -0,032% contre -0,065%, à l’instar de celui de l’Espagne à 0,300% contre 0,266%.

La tension a été plus prononcée pour celui de l’Italie, à 1,001% contre 0,948%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à 10 ans a également progressé à 0,719% contre 0,679%.

Aux États-Unis, le taux à dix ans montait aussi à 1,846% contre 1,794%, tout comme celui à 30 ans à 2,333% contre 2,287%. Le taux à deux ans s’affichait pour sa part à 1,646% contre 1,618%.