Schroder IM détaille l’augmentation du capital du fonds immobilier

Communiqué, Schroder Investment Management (Switzerland)

1 minutes de lecture

Deux transactions d'un volume d'investissement d’environ 450 millions de francs doivent être signées avant fin 2019.

Schroder Investment Management (Switzerland) AG, Zurich, en tant que gestionnaire de fonds de Schroder ImmoPLUS (SRIP), a décidé d'augmenter le capital du fonds de quelque 185 millions de francs. Le gestionnaire de fonds a l'intention de poursuivre avec succès le développement du SRIP.

Le produit de l'émission issu de l’augmentation de capital sera utilisé en même temps qu'une augmentation du capital étranger pour la croissance du portefeuille existant par d'acquisitions. C'est pourquoi la Direction de fonds prévoit d'acquérir d'ici la fin de l'année deux immeubles commerciaux attrayants à Genève et dans le nord-ouest de la Suisse. 

«L'acquisition des deux immeubles nous permettra d'améliorer encore la qualité du portefeuille et le profil de risque. Les deux objets sont des propriétés attrayantes dans de très bons emplacements avec des locataires bien connus et des contrats de location à long terme. La situation des revenus s'en trouvera encore améliorée», déclare Roger Hennig, directeur de l'immobilier en Suisse et gestionnaire de fonds du Schroder ImmoPLUS.

Le nombre de parts nouvelles émises dans le cadre de l'augmentation de capital s'élève au maximum à 1'329'090 et le nombre total de parts passe de 8'639'091 à 9'968'181. 

Les nouvelles parts peuvent être souscrites entre le 12 et le 20 décembre 2019 à 12h00 CET. L'augmentation de capital a lieu en conformité avec les droits de souscription des porteurs de parts ; ceux-ci seront négociés du 12 au 18 décembre 2019.

L’émission se fera sur la base à la commission («best effort basis») dans le cadre d’une offre de souscription publique en Suisse et d’un placement libre en Suisse pour les parts non acquises par le biais de l’offre de souscription. La condition de participation au placement libre est que les investisseurs aient pleinement exercé les droits de souscription qui leur ont été cédés ou qu’ils auraient acquis. Les parts éventuellement non souscrites ne seront pas émises et le montant de l’émission en conséquence réduit. La Banque Cantonale de Zurich est le chef de file de cette augmentation de capital.