La Fed prolonge le délai pour les testaments de banques dont CS et UBS

AWP

1 minutes de lecture

Deutsche Bank et Barclays sont également concernées.

Les banques Credit Suisse, UBS, Deutsche Bank et Barclays se sont vu attribuer un délai pour transmettre aux autorités de surveillance leurs plans d’urgences. Ceux-ci devront être soumis à la Réserve fédérale (Fed) d’ici au 1er juillet 2021 et les garanties correspondantes déposées auprès du FDIC. 

Les quatre grandes banques devront déposer des plans limités d’ici au 1er juillet 2020 déjà, ont indiqué les autorités américaines vendredi soir. Ces instituts devront notamment y décrire comment ils ont réglés les manquements constatés en décembre 2018 et présenter une actualisation de leurs projets de solution. 

En décembre 2018, ces banques avaient obtenu des autorités américaines le feu vert pour leurs plans d’urgences (testaments). Ces plans présentaient des faiblesses, mais pas si graves pour que de nouvelles conditions soient exigées. Au total, les autorités US avaient soumis 82 banques étrangères et 15 américaines à des tests de résistance. 

Les «testaments» des banques constituaient une réaction à la crise financière déclenchée en 2008 par la faillite de la banque Lehman Brothers. En 2012, les autorités américaines avaient exigés de grandes banques des plans de démantèlement afin d’assurer, le cas échéant, un déroulement sans friction d’une faillite.